Le marché automobile chute de 10 % en octobre, Peugeot résiste

Les ventes de PSA baissent de 2,78% en un an, celles du groupe Renault de 9,69%.

(AFP)

Les ventes de PSA baissent de 2,78% en un an, celles du groupe Renault de 9,69%.

Le marché automobile français, toujours affecté par la pandémie, a reculé en octobre de 9,49% sur un an, avec 171 049 immatriculations de voitures particulières neuves, ont annoncé dimanche les constructeurs. Après un très bon mois d’octobre en 2019, le groupe Renault affiche une baisse de 9,69% en 2020 avec 42 634 véhicules, touché notamment par un net recul de Dacia (-23,30%), d’après les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

PSA résiste mieux, avec -2,78% et 60 430 véhicules, le net recul de Citroën étant compensé par des bons scores de Peugeot et d’Opel. Les groupes français se sont mieux comportés que les groupes étrangers, qui reculent de 14,62% en moyenne. Le groupe Volkswagen, premier importateur dans l’Hexagone, se replie notamment de 8,23% après un très bel automne 2019. BMW de 23,09% et Toyota de 31,78%.

De janvier à octobre, les mises en circulation de voitures particulières neuves se sont effondrées de près de 27% à 1,337 million d’unités, contre 1,830 à la même période de l’an dernier. Le marché se remet doucement d’un printemps bouleversé par la crise sanitaire. Avec un commerce automobile paralysé par le confinement, les livraisons de véhicules s’étaient écroulées de 72% en mars, de 88,8% en avril, puis encore de 50,3% en mai. Elles s’étaient ensuite légèrement redressées en juin et en juillet, avant de rechuter de 19,8% en août et de 2,97% en septembre.

Le marché des véhicules utilitaires légers est resté plus stable en octobre, affichant une baisse de 4,06% avec 40 075 immatriculations.

Ceci vous intéressera aussi
338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal