L’ARS annonce de possibles reports de rendez-vous de vaccination en février

Le rythme des vaccinations est étroitement dépendant du ryhtme de livraison des doses. Image par torstensimon de Pixabay

Les retards pris par les laboratoires Pfizer pour produire et livrer le vaccin anti-covid pourrait avoir des répercussions en Bourgogne-Franche-Comté. L’Agence régionale de santé et la préfecture de Région annoncent toutefois l’arrivée de 20 000 doses de vaccin Moderna cette fin de semaine.

Les retards pris par les laboratoires Pfizer pour produire et livrer le vaccin anti-covid pourrait avoir des répercussions en Bourgogne-Franche-Comté. L’Agence régionale de santé et la préfecture de Région annoncent toutefois l’arrivée de 20 000 doses de vaccin Moderna cette fin de semaine.

L’agence régionale de santé et la préfecture région l’annoncent dans un communiqué commun ce jeudi 28 janvier : les retards annoncés par Pfizer vont avoir des conséquences aussi en Bourgogne-Franche-Comté. « L’accélération de la campagne depuis plusieurs semaines repose sur une gestion des doses de vaccins en flux tendu, indique le communiqué commun de l’ARS et de la préfecture. Dès lors, la baisse des approvisionnements en vaccins Pfizer, intervenue cette semaine et qui se prolongera en février, nécessite d’adapter sans délai l’organisation des rendez-vous en centres de vaccination pour ce mois de février. »
L’ARS et la préfecture expliquent que cette réorganisation visera à « garantir à chaque patient ayant reçu une première injection en janvier qu’il bénéficiera bien d’une deuxième injection en temps voulu », soit entre 21 et 28 jours.

Cette réorganisation pourrait provoquer le report de rendez-vous pris en février pour les primo vaccinations : « Certains rendez-vous pris dans les centres de vaccination en février pour une première injection de vaccin sont susceptibles d’être reportés de quelques jours ou semaines : aucun rendez-vous ne sera annulé, les patients dont les rendez- vous feront l’objet d’un report en seront avisés personnellement par e-mail, SMS ou téléphone », précisent l’ARS et la préfecture.

0
Au 26 janvier, 73 413 habitants ont été vaccinés contre le covid-19 en Bourgogne - Franche-Comté. L’objectif est d’en réaliser près de 130 000 pendant le mois de février, première et deuxième injections confondues

20 000 doses de Moderna en fin de semaine

Par ailleurs, l’ARS annonce la livraison en fin de semaine de plus de 20000 doses de vaccin Moderna pour l’ensemble de la région, « attribuées préférentiellement à la région Bourgogne-Franche-Comté du fait de sa situation épidémique particulièrement dégradée ».
L’arrivée de cette nouvelle dotation en vaccins sera prise en compte dans cette réorganisation, d’autant que les personnes vaccinées le sont avec deux doses du même vaccin.
La réservation en ligne de nouveaux rendez-vous en centres de vaccination sera à nouveau possible « dans les prochains jours, dès que ces réorganisations auront été effectuées ».
« L’organisation des centres de vaccination sera systématiquement adaptée pour être en adéquation avec le nombre de doses de vaccins livrées », indique le communiqué.

Comme l’indiquait le préfet du Territoire de Belfort lors d’un point presse lundi, « lorsque nous n’avons plus de doses, nous fermons des centres de vaccination ; lorsque nous en recevons, nous en ouvrons ».

Ceci vous intéressera aussi
L’établissement français du sang encourage le don de plasma
L’établissement français du sang encourage le don de plasma

L’établissement français du sang (EFS) a lancé une campagne de communication pour encourager le don de plasma, dont les besoins Lire l'article

Vitesse réduite sur l’A36 à cause d’une pollution aux particules fines
L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules Lire l'article

Covid-19: le nombre d’hospitalisation baisse, mais l’ARS redoute le variant anglais
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

De nombreux indicateurs sont passés au vert en Bourgogne-Franche-Comté et la vaccination progresse chez les plus de 75 ans notamment. Lire l'article

220 postes à pourvoir dans les banques de Bourgogne Franche-Comté
Les formations se dérouleront en alternance à la rentrée de septembre © Image par Free-Photos de Pixabay

L’École supérieure de la banque organise un job dating à distance les 9 et 10 mars, pour des postes à Lire l'article

Défilement vers le haut