La Région approuve une aide de 65,5 millions d’euros en réponse à la crise

une nouvelle prime exceptionnelle Covid-19 à destination des élèves des instituts de formation paramédicale, affectés en renfort dans les établissements de santé lors de la dernière vague a été approvuée.

Les élus régionaux ont approuvé un montant de 65,5 millions d’euros pour venir en aide à de nombreux secteurs victimes de la crise sanitaire, à l’occasion d’une commission permanente, réunie le 7 mai.

Sihame Saady

Les élus régionaux ont approuvé un montant de 65,5 millions d’euros pour venir en aide à de nombreux secteurs victimes de la crise sanitaire, à l’occasion d’une commission permanente, réunie le 7 mai.

65,5 millions d’euros sont débloqués par les élus de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour faire face à la crise sanitaire. Le domaine sanitaire et social a reçu une aide de 338 520 euros, qui s’est notamment traduite par une nouvelle prime exceptionnelle Covid-19 à destination des élèves des instituts de formation paramédicale, affectés en renfort dans les établissements de santé lors de la dernière vague. Cofinancé par l’ARS, ce soutien financier d’un montant de 1 200 euros par mois a été créé pour une durée d’un mois.

Le domaine de l’emploi a également pu bénéficier de cette aide régionale à travers des subventions qui s’échelonnent de 500 000 à 6 millions d’euros. Elles sont destinées à aider l’innovation, la relocalisation, mais également les entreprises de manière individuelle, dans le cadre du plan d’accélération de l’investissement régional.

24,2 millions d’euros pour le transport

La Région a aussi renforcé son soutien aux structures et aux acteurs culturels, qui ont su innover et inventer de nouvelles formes pour lutter contre cette crise sanitaire.  “Nous réaffirmons notre soutien volontariste au spectacle vivant, non seulement à travers 18 structures labellisées ou de diffusion intermédiaire (à hauteur de 2,9 millions d’euros), mais également avec « Culture pour tous », en direction de 27 projets partout sur le territoire”, déclarent les élus régionaux.

Concernant l’agriculture, le tourisme et l’enseignement supérieur, des subventions ont été délivrées pour soutenir la vente directe, le tourisme durable ou encore la rénovation énergétique du campus de la Bouloie-Temis à Besançon. Avec un montant d’un peu plus de 24,2 millions d’euros, le domaine des transports est le plus grand bénéficiaire de cette aide financière.

Ceci vous intéressera aussi
FCSM : l’installation du centre de performances à Bourogne va mettre le feu aux poudres

Le football-club Sochaux-Montbéliard (FCSM) déplace son centre de formation de Seloncourt à Bourogne, dans le Territoire de Belfort confirment plusieurs Lire l’article

TER : la Bourgogne-Franche-Comté repousse l’ouverture à la concurrence

La Bourgogne-Franche-Comté, première région de gauche à avoir ouvert à la concurrence ses trains régionaux (TER), a reporté la mesure Lire l’article

Les Shifters, déclinaison locale du Shift project pour sensibiliser à la décarbonation

The Shifters est une association qui apporte un soutien bénévole aux travaux de The Shift Project, qui œuvre à la Lire l’article

Agriculture : vents contraires pour les circuits courts dans le pays de Montbéliard

Avec la fermeture de Coeur Paysan à Sochaux, c’est un marché promis à 2 millions d’euros de chiffre d'affaires par Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal