Héricourt : Gaussin engage des camions 100 % hydrogène sur le Dakar

L'industriel Gaussin va engager sur le Dakar 2022 un camion 100% hydrogène.

Le Dakar 2021 s’est élancé ce dimanche 3 janvier, en Arabie Saoudite. L’industriel d’Héricourt Gaussin est partenaire de l’équipe suisse Rebellion. Il annonce également qu’il engagera, en 2022, un camion Gaussin 100 % Hydrogène.

Le Dakar 2021 s’est élancé ce dimanche 3 janvier, en Arabie Saoudite. L’industriel d’Héricourt Gaussin est partenaire de l’équipe suisse Rebellion. Il annonce également qu’il engagera, en 2022, un camion Gaussin 100 % Hydrogène.

« À partir de l’édition 2022, et jusqu’en 2024 au moins, Gaussin sera la 1re équipe au monde camions 100 % hydrogène à concourir au célèbre rallye. Le groupe participera avec ses propres véhicules à hydrogène, conçus spécialement pour l’épreuve », annonce Gaussin dans un communiqué de presse.

Le groupe industriel, dont le siège et une usine d’assemblage sont installés à Héricourt, s’est lancé dans la technologie de l’hydrogène ; le concepteur et fabricant de solutions de transport et de logistique a présenté au mois d’octobre ses deux premiers véhicules à hydrogène. Depuis plusieurs années, il proposait déjà des véhicules de maintenance portuaire électriques et hybrides, mais aussi des solutions autonomes.

Se préparer sur le Dakar 2021

Pour parfaire son expérience, Gaussin soutient l’équipe Rebellion sur le Dakar 2021, qui a débuté ce dimanche 3 janvier, en Arabie saoudite ; c’est la deuxième année que l’épreuve sportive se déroule en Arabie saoudite, après 2020. L’équipe suisse a engagé deux voitures et un camion d’assistance. Cela doit permettre à Gaussin « de se familiariser avec l’environnement de la course, en lui donnant un statut d’observateur », indique le communiqué.

Avec l’engagement d’un camion 100 % hydrogène, Gaussin « a pour objectif d’établir le record d’autonomie dans la catégorie des camions à hydrogène, mais aussi de démontrer la fiabilité et la sûreté de la technologie Gaussin, l’un des pionniers dans ce domaine », insiste le communiqué de presse.

Un Dakar vert

« La volonté affichée par ses organisateurs de réduire l’empreinte carbone de l’événement renforce encore l’attrait du Dakar pour Gaussin, qui est fier d’en faire une nouvelle vitrine de son savoir-faire dans le développement de véhicules à hydrogène », relève Christophe Gaussin, le p-dg du groupe.

Le Dakar envisage d’être 100 % vert en 2030, « avec des étapes de conversion progressive à partir de l’édition 2025 », informe Gaussin. L’entreprise d’Héricourt « souhaite anticiper cette transition énergétique en s’investissant dès à présent dans la compétition ». Ce projet est « un défi pour la deep tech du groupe Gaussin et ses partenaires », a commenté sur LinkedIn Christophe Gaussin. C’est « une occasion magnifique de lutter contre le réchauffement climatique, défendre une cause noble et en être acteur », a-t-il également écrit.

Le capital sympathie du Dakar

L’industriel indique que ce projet sportif implique la signature de nouveaux partenariats technologiques – comme il a déjà pu le faire avec Bolloré par exemple et avec le Paris Saint-Germain pour un bus autonome – avec « de grands acteurs de la filière hydrogène », indique finalement l’industriel, sans pour autant dévoilé de nom.

Gaussin est également séduit par la couverture médiatique de l’évènement, qui revendique 90 millions de vues en 2020 sur les réseaux sociaux. « Le Dakar est l’événement rallye-raid le plus prestigieux au monde avec une audience internationale extrêmement large, et un capital sympathie particulier auprès des Français », apprécie Christophe Gaussin.

Ceci vous intéressera aussi
En 2023, Indochine pour la première fois aux Eurockéennes

Le groupe de pop rock français Indochine, qui fête ses 40 ans de carrière, sera présent aux Eurockéennes de Belfort, Lire l’article

Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal