Héricourt: Gaussin passe à l’hydrogène

Gaussin a présenté ses premiers véhicules 100% hydrogène, l’ATM-H2 et l’APM-H2.

Le concepteur et fabricant de solutions de transport et de logistique basé à Héricourt (Haute-Saône) a présenté ce mardi ses deux premiers véhicules à hydrogène. Leurs réservoirs sont fournis par Faurecia Bavans, dont le « centre d’expertise mondial de recherche, développement et test » pour les réservoirs à hydrogène a été inauguré le matin même.

Le nord Franche-Comté est en train de passer du rêve de l’hydrogène à sa concrétisation, avec des réalisations telles que celles que Gaussin Manugistique a présentées ce mardi 6 octobre 2020 dans ses locaux à Héricourt, siège de la société. Et ce n’est pas par hasard si Christophe Gaussin, à l’occasion de la présentation de ses deux premiers véhicules à hydrogène, a invité Daniel Hissel, qui travaille depuis vingt ans sur la pile à combustible et a été récemment distingué par la médaille de l’innovation du CNRS : une façon de saluer les années de recherche menées dans le nord Franche-Comté pour aboutir aujourd’hui à des véhicules animés grâce à l’hydrogène et à la pile à combustible.

« Ici, se fabriquent les révolutions de la mobilité pour le monde entier. Ici, on est sur un territoire d’hydrogène. On y a cru avant tout le monde. La compétence est ici », dans le nord Franche-Comté, s’est enthousiasmée la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, lors de cette présentation.

De l'électrique à l'hydrogène

Gaussin conçoit et fabrique des véhicules de manutention et de transport pour la logistique (Amazon, Décathlon, Carrefour, UPS, etc.) et pour ports et aéroports. L’entreprise disposait déjà à son catalogue des véhicules électriques ; elle propose désormais des véhicules « 100% hydrogène ». Les précommandes sont ouvertes et la commercialisation débutera pendant le premier semestre 2021. L’ATM-H2 est destiné aux centres logistiques ; il a une capacité de traction de 38 tonnes. L’APM-H2 est dédié au transport des containers sur les ports avec une capacité de traction de 75 tonnes.

« Ces véhicules seront équipés du Powerpack Hydrogène dont les premiers développements remontent au partenariat avec le CEA-Liten (Commissariat à l’Energie Atomique – Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles et les Nanoparticules) », précise Gaussin dans un communiqué de presse. 

Christophe Gaussin, dirigeant de Gaussin Manugistique.
Christophe Gaussin, dirigeant de Gaussin Manugistique.

« Utilisé dans une pile à combustible, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. L’hydrogène peut être produit à partir de sources d’énergie diverses et, en particulier, à partir d’énergies renouvelables. Il constitue par conséquent une alternative intéressante aux énergies fossiles et pourrait permettre à l’Europe d’atteindre les objectifs ambitieux de neutralité carbone qu’elle s’est fixés. »

Les batteries lithium-métal- polymère, conçues par Bolloré, avec qui Gaussin a signé un partenariat, supportent des températures de – 20 à 160 °C, ce qui exonère de les refroidir, donc de consommer de l’énergie pour le faire. Les réservoirs sont fournis par Faurecia, dont l’usine de Bavans est à une quinzaine de kilomètres du siège de Gaussin à Héricourt.

Guillaume Pépy entre au comité stratégique

Gaussin a également annoncé l’entrée de Guillaume Pepy, ex P-dg de la SNCF, au conseil d’administration de sa filiale Game et sa nomination au nouveau « Comité scientifique et stratégique Orizon », une structure destinée à conseiller Christophe Gaussin. Guillaume Pepy, intervenant en visio-conférence lors de la cérémonie de lancement des deux véhicules à hydrogène, s’est dit « bluffé » par la technologie mise en œuvre et a salué « l’émergence d’un champion national dans les mobilités durables ».

Le groupe Gaussin annonce à ce jour 200 collaborateurs et 50 millions d’euros de chiffre d’affaires. Christophe Gaussin a évoqué lors de son intervention une multiplication par dix des effectifs d’ici cinq ans, et un objectif de 3000 collaborateurs d’ici 10 ans. Avec en ligne de mire le « rêve d’être la licorne française de la mobilité sans énergie fossile ».

L’ATM-H2 et l’APM-H2, nouveaux fers de lance de la gamme de véhicules Gaussin.
L’ATM-H2 et l’APM-H2, nouveaux fers de lance de la gamme de véhicules Gaussin.
Ceci vous intéressera aussi
Mandeure : Mutares finalise l’acquisition de Peugeot Motocycles

La société allemande Mutares vient de finaliser son acquisition de Peugeot Motocycles, rachetée à l’Indien Mahindra. Elle prend le contrôle Lire l’article

Alstom : la tension monte à Belfort à la suite des négociations salariales

Les propositions de la direction nationale d’Alstom dans le cadre des négociations salariales passent mal auprès des salariés du constructeur Lire l’article

Gen-hy s’associe à Eiffage Énergie systèmes pour son usine d’électrolyseurs

Gen-hy et Eiffage Énergie systèmes s’associent et créent la société Gen-hy Cube, qui va porter l’usine de fabrication d’électrolyseurs créés Lire l’article

Première expérimentation en France du train à hydrogène d’Alstom
L’association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac) a élaboré douze propositions et milite pour un plan national hydrogène ambitieux et cohérent, assurant le déploiement de cette technologie

Le train à hydrogène Coradia iLint va réaliser de mercredi à vendredi ses premières expérimentations sur réseau ouvert en France, Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal