Haute-Saône: un pyromane reconnaît huit incendies criminels dans son village

Le suspect a reconnu être l’auteur de huit incendies criminels, dont l’un d’un hangar lui appartenant, sur quatorze sinistres dénombrés dans son village depuis le 10 octobre 2013.

Un homme de 54 ans, soupçonné d’être un pyromane et d’avoir provoqué plusieurs incendies volontaires dans son village, a été interpellé mardi à Broye-les-Loups-et-Verfontaine (Haute-Saône) par les gendarmes, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.
L’individu, sans profession, a été interpellé « quasiment en flagrant délit » par les gendarmes de la brigade de recherches de Vesoul, a-t-on précisé de même source.
En garde à vue, il a reconnu être l’auteur de huit incendies criminels, dont l’un d’un hangar lui appartenant, sur quatorze sinistres dénombrés dans son village depuis le 10 octobre 2013.
Le quinquagénaire a été appréhendé alors qu’un nouvel incendie s’était déclenché, mardi à 16h, et que les gendarmes étaient sur place pour leur enquête. L’homme a été trouvé en possession d’un briquet.
Une information judiciaire a été ouverte par le procureur de la République à Vesoul, Emmanuel Dupic, pour « destruction par moyen dangereux du bien d’autrui ».
Selon le parquet, le suspect aurait agi « par pulsion ». « Ses explications sont confuses, il n’avait pas d’animosité particulière envers la population », a-t-on ajouté, précisant qu’il était connu pour des violences conjugales.
(AFP)

Ceci vous intéressera aussi
Haute-Saône : les restrictions d’usage de l’eau sont levées
Le Rahin, au coeur de Ronchamp, en Haute-Saône.

La situation hydrologique permet à la préfecture de la Haute-Saône d’abroger l’arrêté restreignant les usages de l’eau. La préfecture appelle Lire l'article

Covid-19 : la Haute-Saône aussi renforce ses mesures
Une femme porte le masque dans la rue, pour lutter contre l'épidémie de la covid-19.

À la suite de la publication du décret d’application de l’état d’urgence sanitaire, la préfecture de Haute-Saône applique également un Lire l'article

Confinement : la chasse de régulation autorisée en Haute-Saône, dans le Territoire de Belfort et dans le Doubs
Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont accordé des dérogations aux chasseurs pour réguler la faune sauvage, notamment les populations de sangliers et de cervidés.

Le nouveau confinement a été décrété au cœur de la saison de chasse. Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire Lire l'article

Assassinat de Samuel Paty: trois nouveaux suspects mis en examen, dont un en Haute-Saône
Samuel Paty a été assassiné le vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Deux hommes et une mineure de 17 ans sont soupçonnés d'avoir échangé des messages avec l'assaillant via un groupe de Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut