Gaussin dévoile son camion hydrogène pour le Dakar 2022

L’industriel Gaussin, basé à Héricourt, va engager sur l’édition 2022 du Dakar, organisé en Arabie Saoudite, un camion fonctionnant à 100 % à l’hydrogène. Il dévoile ce mardi le H2 Racing Truck.

L’industriel Gaussin, basé à Héricourt, va engager sur l’édition 2022 du Dakar, organisé en Arabie Saoudite, un camion fonctionnant à 100 % à l’hydrogène. Il dévoile ce mardi le H2 Racing Truck.

Le H2 Racing truck est le premier camion routier Gaussin de la gamme zéro émission. C’est « le camion de course 100 % hydrogène et électrique, le plus puissant jamais construit, destiné à courir le Championnat du monde des rallyes-raids avec pour première étape le Dakar 2022 en Arabie Saoudite », promet l’industriel. Un engagement qu’il avait formulé en janvier 2021 (notre article). Le véhicule a été dessiné par Pininfarina. Le camion « aura pour mission de démontrer la performance et la fiabilité de la motorisation hydrogène-électrique développée par Gaussin. Les données et informations relevées durant le Dakar 2022 serviront le développement de la gamme de camions routiers dont le lancement est prévu dès 2022 », indique Gaussin dans son communiqué de presse.

C’est « un concentré de technologie, de puissance et de robustesse conçu avec des composants de haute qualité pour évoluer dans des environnements extrêmes », indique Gaussin, revendiquant 250 km d’autonomie en condition de course, un ravitaillement en 20 minutes, une capacité de transport de 80 kg d’hydrogène, une vitesse limitée à 140 km/h, une pile à combustible de 380 kW et deux e-moteurs de 300 kW. Il est doté « d’un châssis léger et dessiné spécifiquement pour la performance et l’intégration du système hydrogène électrique ».

Le Dakar, « laboratoire » à ciel ouvert

Ce défi avait été présenté le 12 janvier 2021, lors du dernier Dakar, a Neom, en Arabie Saoudite. « Les perspectives climatiques annoncées par les scientifiques sont (…) alarmantes, observe Christophe Gaussin, président-directeur général de Gaussin. Nous sommes la première génération à ressentir les effets du changement climatique et la dernière génération à pouvoir agir. » Et d’ajouter : « Les nouvelles technologies reposant sur les énergies renouvelables sont disponibles et abouties, et doivent permettre d’accélérer la transition énergétique. » Depuis plusieurs années, Gaussin s’est engagé dans des véhicules zéro émission, notamment pour la manutention portuaire.

Gaussin engage le premier camion 100 % hydrogène. En 2023, c’est l’aventurier Mike Horn et le pilote Cyril Desprès qui s’engageront sur le Dakar avec un buggy 100 % hydrogène (notre article), réalisé par Vaison Sport, installé à Torcy-sur-Saône (Saône-et-Loire). « Nous nous réjouissons que Gaussin, entreprise visionnaire et pionnière dans le domaine du transport, prenne part à l’initiative Dakar Future avec un camion 100% hydrogène, se réjouit Yann Le Moenner, p-dg d’Amaury Sport Organisation, l’organisateur de l’évènement. En participant au Dakar, Gaussin pose une première pierre à la transition énergétique que nous appelons de nos vœux, et dont le Dakar constitue le laboratoire à ciel ouvert idéal pour les constructeurs. »

La gamme des camions se décline en cinq modèles : tracteur routier ; autonome ; pour la distribution ; la construction ; et camion de course. « Elle prend en compte non seulement les impératifs techniques liés à la chaine cinématique hydrogène et électrique et au fonctionnement des piles à combustibles, mais aussi la jonction avec le skateboard modulaire ainsi que les dernières technologies en termes de matériaux et d’Interface Homme Machine (HMI) », indique Gaussin.

Au printemps, Gaussin avait justement déjà dévoilé les contours du Skateboard (notre article), une plateforme sur laquelle on peut adapter les poids lourds. Elle est disponible en 100 % hydrogène. Son autonomie est de 800 km et son temps de ravitaillement inférieur à 20 minutes promet Gaussin.

Ceci vous intéressera aussi
Purple alternative surface embarque dans l’aventure du recyclage du plastique

La start-up belfortaine qui conçoit des dalles perméables et modulaire à base de déchets plastiques, Purple alternative surface, vient d’embarquer Lire l'article

[Bons plans] Friperies et ressourceries : où et pourquoi consommer d’occasion ?

Il y a les adeptes de la fripe et les frileux. Il y a les rois des annonces d’occasion et Lire l'article

Héricourt : au centre Brétegnier, les patients apprennent à ne plus chuter en jouant

Apprendre à ne plus chuter grâce à des jeux pédagogiques, c’est l’idée qu’on eut des professionnels de la fondation Arc-en-Ciel Lire l'article

Héricourt : Eloïse, d’employée à la CAF à créatrice de robes de mariée

Rencontre avec Eloïse Grezel, créatrice de robes de mariée à Héricourt. Samedi à 20h, elle présentera sa toute première collection Lire l'article

Défilement vers le haut