Feux de forêt : le préfet du Doubs appelle à la vigilance

Des pompiers du Doubs et de Belfort en renfort dans le sud de la France

Le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers invitent à la prudence face au risque élevé d’incendie de forêt, de récolte ou de végétaux. « Aujourd’hui, en France, le risque d’incendie de forêt ou de végétation n’est plus limité aux départements du Sud de l’hexagone, mais est présent sur l’ensemble du territoire, conséquence notamment du réchauffement climatique » averti le communiqué publié ce jeudi par la préfecture. « Suite à l’absence de précipitations et à la canicule ambiante, le département du Doubs se trouve confronté à une sécheresse augmentant le risque d’incendie de forêt, de récolte ou de végétation sur son territoire ». Les sapeurs-pompiers du Doubs invitent la population à respecter quelques mesures de bon sens pour éviter des feux de forêts, broussailles et végétation. En premier lieu, ne pas allumer de feu ou de barbecue en zone naturelle, ne pas jeter de mégots, ne pas utiliser de pétards ou de feux d’artifice, ne pas camper en dehors des zones prévues à cet effet. Enfin, laisser les chemins forestiers accessibles pour les secours.

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : les restaurants de Suisse romande rouvrent à partir du 10 décembre

Les gouvernements des cantons de Vaud, Neuchâtel, Fribourg, Genève  et Jura ont décidé conjointement la réouverture des restaurants dès le Lire l'article

Belfort : six mois avec sursis pour avoir menacé de mort le préfet
Tribunal de Belfort / palais justice / tribunal judiciaire

Une restauratrice a été condamnée à six mois de prison avec sursis pour avoir menacé de mort le préfet du Lire l'article

Covid-19 : « Nous ne sommes pas déconfinés », met en garde l’hôpital

Si la situation sanitaire s’améliore, la pression reste importante sur l’hôpital Nord-Franche-Comté. L’assouplissement du confinement inquiète les soignants. Une balade Lire l'article

Ruée dans les commerces, disparités franco-suisses, fêtes de fin d’année : les 3 pièges sur la route du déconfinement
Les réveillons de fin d'année sont considérés comme des facteurs de risque pour la propagation du virus. Le gouvernement difusera des recommandations. Image par Alexas_Fotos de Pixabay

Le message est répété et décliné à l'envi par le gouvernement, les médecins, les préfets : ce n'est pas un Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut