Essert : Dominique Jeannin mènera Essert Renouveau aux municipales partielles

A la suite des démissions en série des élus du conseil municipal d’Essert, de nouvelles élections municipales seront organisées en septembre. Le groupe Essert Renouveau confirme sa candidature à l’élection, en tant que troisième liste, représentée par Dominique Jeannin, ancien élu.

À la suite de démissions en série d’élus du conseil municipal d’Essert, de nouvelles élections municipales seront organisées en septembre. Le groupe Essert Renouveau, issu d’une scission de l’actuelle majorité, confirme sa candidature à l’élection, en tant que troisième liste, représentée par Dominique Jeannin, ancien élu.

Beaucoup pensaient au premier adjoint Alain Burger comme future tête de liste du groupe Essert Renouveau. Mais non, ce sera Dominique Jeannin, ancien élu et adjoint à la municipalité pendant 10 ans à Essert, qui prendra la tête de l’équipe. Deux autres listes avaient déjà annoncé leur candidature. La liste de l’opposition, représentée par Mathieux Rétaux et la liste menée par Marie-Claude Chitry-Clerc, à laquelle Frédéric Vadot maire actuel (il ne se représente pas en tant que tête de liste), pourrait participer.

Alain Burger, ancien adjoint au maire et membre du groupe Essert Renouveau est fier d’annoncer la candidature de son ami. « Beaucoup d’Essertois nous voit encore comme des mutins. On avait besoin d’un homme d’expérience pour calmer les choses et permettre une nouvelle vision aux Essertois », affirme-t-il. La candidature de Dominique Jeannin a été soutenue à l’unanimité. En tout, de l’ancienne liste majoritaire de Frédéric Vadot, ils sont onze à se représenter sous l’étiquette Essert Renouveau. « Les Essertois sont perdus », affirme Dominique Jeannin. Au départ, il souhaitait soutenir Essert Renouveau d’un œil discret, mais Alain Burger à penser les choses autrement, afin de redonner confiance à la communauté essertoise.

Les lignes directrices

Selon leur communiqué, le programme du groupe Essert Renouveau insiste sur quatre points qui régiront leur campagne : « Gestion sobre et responsable, transparence et concertation, ville paisible et durable, solidarité et convivialité.»

« Les débuts ne vont pas être faciles »

Le groupe Essert Renouveau ne se voile pas la face. Selon la nouvelle tête de liste, Dominique Jeannin, il faudra « un an, un an et demi pour tout remettre à flot. On va perdre beaucoup de temps rien qu’à repartir correctement. » La situation économique de la commune est critique et le groupe, qui officiait à la mairie depuis 1 an déjà, en est bien conscient : « On ne veut pas faire trop de dépenses. On ne va pas mener de grand projet pour la commune. Le but va être de repartir sur un terreau sain, en maintenant la sécurité, la voirie, l’entretien de la commune. C’est important que les habitants comprennent que la situation financière est loin d’être simple », affirme Dominique Jeannin.

Hafida Bennegad, conseillère municipale déléguée à la culture essaye d’en rire : « Au moins, on a déjà un an d’expérience, on connaît les dossiers. En plus, on ne pourra pas faire pire que ce qui a été fait jusqu’ici. » Alain Burger invite les Essertois à les rejoindre : « Il reste de la place [sur la liste], nous sommes preneurs de toute personne désireuse de nous rejoindre ».  Dominique Jeannin termine la discussion en affirmant : « On sait que l’élection ne va pas se faire selon nos programmes, ils seront tous à peu près les mêmes. Mais cela va se faire sur la liste, sur la personnalité de la tête de liste ».

Reste à voir comment la campagne va se dérouler, puisqu’elle débutera officiellement le 22 août, et le vote se déroulera le 5 septembre. En pleine période de fin de vacances et de rentrée.

Ceci vous intéressera aussi
Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal