Encore une plateforme logistique annoncée à Fontaine

Damien Meslot et Florian Bouquet ont annoncé ce jeudi l’implantation d’une nouvelle plateforme logistique à l’Aéroparc de Fontaine. Cette nouvelle plateforme sera la voisine immédiate de celle de Vailog, annoncée fin octobre.

Damien Meslot, président du Grand Belfort, et Florian Bouquet, président du conseil départemental, ont annoncé ce jeudi l’implantation d’une nouvelle plateforme logistique à l’Aéroparc de Fontaine. Cette nouvelle plateforme sera la voisine immédiate de celle de Vailog, annoncée fin octobre.

« Les politiques de prospection que nous avons mises en place commencent à porter leurs fruits », se félicite Damien Meslot, en faisant notamment référence à la création de l’ADN-FC, agence de développement économique du nord Franche-Comté. « Avec l’ADN-FC et la Sodeb [Société d’équipement du Territoire de Belfort], nous avons diagnostiqué que nous avons une position privilégiée sur l’axe Rhin-Rhône à proximité de l’Allemagne et de la Suisse, au centre d’un bassin de 100 millions de consommateurs dans un rayon de 400 km et un réseau autoroutier de qualité », qui peut intéresser les entreprises de logistique, ajoute-t-il.

Après l’annonce de l’implantation de Vailog avec un entrepôt de 76 000 m², c’est aujourd’hui la création d’un entrepôt de près de 10 000 m² (dont 1 000 m² de bureaux) qui est annoncée par Damien Meslot et Florian Bouquet. Ce projet est porté par le groupe Vectura, qui doit déposer le permis de construire le mercredi 22 janvier. Ils annoncent la création de 150 emplois directs et de 250 emplois induits : des chauffeurs. Le flux de véhicules généré par cette nouvelle activité est évalué à 150 véhicules légers, 700 fourgonnettes et 20 poids lourds par jour.

Une nouvelle déviation pour Frais et Fontaine

Pour éviter les nuisances liées à ce flux de véhicules, Florian Bouquet annonce avoir  relancé des projets d’aménagements routiers pour accéder à l’Aéroparc de Fontaine, avec la prolongation de la R.D. 60 et la création d’un contournement des villages de Fontaine et de Frais.  Autre mesure envisagée en termes de transports : l’adaptation de la desserte de l’Aéroparc par les bus Optymo, ainsi que des villages voisins. Les lignes comme les horaires pourraient être revus.

Vectura se porte acquéreur auprès du Grand Belfort d’une parcelle de 77 000 m² pour un montant de 770 000 euros. Elle doit investir 15 millions d’euros pour la construction des bâtiments. Les activités de logistique démarreront dans un bâtiment provisoire en septembre de cette année. La livraison du bâtiment définitif est programmée pour septembre 2021. Il s’agira d’une plateforme de logistique de messagerie dite « du dernier kilomètre ». Elle sera voisine de celle de Vailog et sera entourée de la ferme solaire annoncée fin 2020.

L'implantation des nouvelles plateformes sur l'Aéroparc de Fontaine (©DR).

La zone de l’Aéroparc de Fontaine représente une surface totale de 155 ha, dont 50 ha restent à commercialiser. Des surfaces restent disponibles dans deux autres ZAC du département (ZAC « des Tourelles » et « des Plutons » au sud du Territoire), mais Damien Meslot et Florian Bouquet  indiquent avoir d’ors et déjà missionné l’agence d’urbanisme du Territoire de Belfort (AUTB) pour étudier  la création d’une nouvelle ZAC.

« On repasse dans une dynamique de création d’emplois, s’est félicité Damien Meslot, en avançant le chiffre de 1 520 emplois créés dans les deux années à venir, avec les implantations  annoncées ces derniers mois : Vailog et 1 000 emplois, chiffre contesté par l’opposition mais que Damien Meslot maintient ; Magnetto Automotive, avec 120 emplois ; Vectura, 400 emplois).

Ceci vous intéressera aussi
Ces maires inquiets de l’arrivée d’Amazon à l’Aéroparc de Fontaine
Trois communes ont déposé un recours contre l’installation de plateformes logistiques à l’Aéroparc de Fontaine, fin octobre. Des plateformes dont les indices concordent de plus en plus pour désigner un seul et unique client : Amazon

Trois communes ont déposé un recours contre l’installation de plateformes logistiques à l’Aéroparc de Fontaine, fin octobre. Des plateformes dont Lire l'article

Comafranc installe un entrepôt à l’Aéroparc de Fontaine
Comafranc installe un entrepôt à l'Aéroparc de Fontaine.

Le distributeur de matériaux et d’équipements de construction Comafranc va installer un entrepôt à l’Aéroparc de Fontaine, a-t-on appris auprès Lire l'article

Aéroparc : le document qui confirme l’installation d’Amazon à Belfort
Aéroparc : le document qui confirme l’installation d’Amazon à Belfort

Le doutes s’épaississait. Les indices se multipliaient. Mais il manquait une preuve. C’est ce que vient d’apporter le média numérique Lire l'article

Bastien Faudot réclame la transparence sur le logisticien dont il ne faut pas donner le nom
Les plate-formes de logistiques sont revenues dans les débats du conseil départemental du Territoire de Belfort.

L'installation d'Amazon à l'Aéroparc de Fontaine s'est invitée au débat sur le budget du territoire de Belfort par l'entreprise de Lire l'article

Défilement vers le haut