Transports : l’abonnement Campus, des économies pour les étudiants

Une étude est lancée pour étudier la faisabilité de construire une autorité organisatrice des mobilités à l'échelle du nord Franche-Comté.

Depuis le 1er septembre 2022, l’abonnement Campus est disponible à 18€ au lieu de 38€ pour les étudiants de l’Aire urbaine

Pour la rentrée, le Pôle métropolitain nord Franche-Comté revient sur certains tarifs de ses abonnements pour les transports en commun. Les étudiants paieront désormais 18€ par mois au lieu de 38€ pour circuler sur le campus de l’Aire urbaine.

Le Pôle métropolitain nord Franche-Comté avait votée la mesure en octobre 2022, dans le cadre de sa feuille de route. Elle vient d’être mise en œuvre. Depuis le 1er septembre, l’abonnement Campus est proposé au tarif de 18€ par mois, soit une réduction de plus de 50 % sur les tarifs 2021-2022. Les résidents de Pays de Montbéliard Agglomération et du Territoire de Belfort de moins de 26 ans pourront donc voyager de manière illimitée sur les réseaux de bus évolitY et Optymo à ce tarif.

« On corrige une anomalie », commente Damien Meslot, président du Pôle métropolitain élu en 2020, et du Grand Belfort. « Cette mesure participe au maintien du pouvoir d’achat des étudiants alors que le pays connaît une hausse des prix (des carburants, mais pas uniquement) », ajoute-t-il. Le geste permet également à la collectivité de répondre aux enjeux de développement durable qu’elle s’est fixés sur les transports et la mobilité.

Le prix des abonnements proposés jusque-là était largement supérieur à ceux fixés ailleurs. D’après le Pôle métropolitain, cette réduction est une des plus importantes de la rentrée au sein des territoires universitaires français. « Grâce à la réduction du coût de l’abonnement campus, la part du budget consacrée aux mobilités locales passera donc de 3,1% à 1,5% pour les étudiants nord franc-comtois », précise Charles Demouge, vice-président du Bureau métropolitain et président de Pays de Montbéliard Agglomération. « Cela vient compenser en partie l’accroissement des autres frais récurrents, des frais dont la hausse annuelle est évaluée à 1,92% par la [Fédération des associations générales étudiantes] », complète le président de PMA.

D’après l’Insee, environ 1 900 étudiants font quotidiennement le trajet entre le Territoire de Belfort et le Pays de Montbéliard.

Une diversification des modes de transport

Cette diminution ciblera les usagers des différents transports en commun circulant entre les sites. Pour rappel, l’abonnement mensuel évolitY pour les moins de 26 ans, seul, coûte 18,10€. Et le pass étudiant Optymo revient à 18€ par mois (13 € pour les étudiants boursiers). Le nouvel abonnement Campus est donc très intéressant pour les utilisateurs ciblés.

Enfin, le Syndicat mixte de transport Nord Franche-Comté est en lien avec la Région pour l’encourager à créer un tarif « jeune » pour le Pass’OK. Cet abonnement unique permet de voyager en TER, en bus et transports à la demande entre Belfort, Héricourt et Montbéliard. Il revient actuellement à 54€ par mois. Une étude tarifaire doit déjà être conduite avant d’envisager une modification.

Le Pôle métropolitain souhaite ainsi encourager ses habitants à privilégier d’autres modes de transports que les véhicules individuels. Pour faire des économies, évidemment, mais également pour limiter la pollution et les émissions de gaz à effet de serre. Des actions similaires sont mises en place régulièrement au sein de l’Aire urbaine, comme « Mon campus à vélo ». La première édition avait recensé près de 1 850km parcourus entre le 9 et le 27 mai par les étudiants participants, seuls ou en équipes. Les dates de la deuxième édition n’ont pas encore été annoncées.

Ceci vous intéressera aussi
Les bailleurs sociaux subissent de plein fouet la crise de l’énergie 

Les bailleurs sociaux mettent en place des plans de « sobriété » pour essayer de limiter la casse. | ©Le Trois - Lire l’article

À l’UTBM, l’ambassadeur de Chine souligne l’importance des échanges avec la France  

Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France, est présent ce lundi et ce mardi 20 septembre dans le nord Franche-Comté Lire l’article

Un séisme de magnitude 4,8 près de Bâle, ressenti jusque dans la nord Franche-Comté
La carte des séismes sur le site Renass

Un tremblement de terre a été ressenti peu avant 18 h ce samedi, 10 septembre, jusque dans le nord Franche-Comté. Lire l’article

Eau potable : « Il faut raisonner à l’échelle du nord Franche-Comté »

La sécheresse estivale et les déficits pluviométriques fragilisent les capacités d’alimentation en eau potable. Les crises se multiplient. Les restrictions Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal