Grand Belfort: un logisticien va s’implanter à l’Aéroparc et créer un hôtel – restaurant

Primaver dispose de 3000 camions en France Illustration Image par GREGOR de Pixabay

Le président du Grand Belfort, Damien Meslot, annonce ce vendredi 9 juillet l’arrivée de Primavert sur l’Aéroparc de Fontaine. Ce logisticien spécialisé dans les fruits et légumes prévoit également la construction d’un hôtel, d’un restaurant et d’une supérette.

Le président du Grand Belfort, Damien Meslot, annonce ce vendredi 9 juillet l’arrivée de Primaver sur l’Aéroparc de Fontaine. Ce logisticien spécialisé dans les fruits et légumes prévoit également la construction d’un hôtel, d’un restaurant et d’une supérette.

A l’exception de « deux petites parcelles de un hectare », selon les termes du président du Grand Belfort, la zone d’activité de l’Aéroparc de Fontaine est complète. « Notre stratégie sur l’hydrogène et la logistique a porté ses fruits », se réjouit Damien Meslot.
Il vient en effet d’annoncer l’implantation de Primaver, un logisticien spécialisé dans les fruits et légumes. Cette société a été créée en 2017, avec la fusion de Primafrio et de Primvert. Elle dispose de trente plateformes et de 3000 camions frigorifiques en France. Cette implantation à Fontaine permettra de distribuer le quart nord-est de la France, ainsi que l’Allemagne et l’Europe de l’est.

80 emplois dans un premier temps

Selon les explications de Damien Meslot, deux lots ont été réservés : l’un de 78000 m², l’autre de 16 000 m².
Primaver va d’abord lancer la construction d’un bâtiment de 8000 m², dont 1000 m² de bureaux, dont la mise en service est prévue fin 2022, début 2023. 80 premiers emplois sont annoncés pour cette échéance.
Dans un deuxième temps, une extension est prévue qui portera la surface totale à 18 000 m², dont 2000 m² de bureaux. Petite surprise dans ce projet, Primaver doit construire un hôtel, un restaurant et une supérette dans un bâtiment d’une surface totale de 2500 m². Si l’hôtel sera réservé à ses chauffeurs, le restaurant et la supérette seront ouverts à tous. Une opportunité, selon le président du Grand Belfort : les entreprises de la zone d’activités étaient demandeuses de ce type de service.
Au total, Damien Meslot espère la création d’un total de 200 emplois : des chauffeurs, des logisticiens, des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration.
Pour Primaver, cette implantation représente, selon les chiffres annoncés par Damien Meslot, un investissement de 25 millions d’euros.

Ceci vous intéressera aussi
Mandeure : Mutares finalise l’acquisition de Peugeot Motocycles

La société allemande Mutares vient de finaliser son acquisition de Peugeot Motocycles, rachetée à l’Indien Mahindra. Elle prend le contrôle Lire l’article

Alstom : la tension monte à Belfort à la suite des négociations salariales

Les propositions de la direction nationale d’Alstom dans le cadre des négociations salariales passent mal auprès des salariés du constructeur Lire l’article

Gen-hy s’associe à Eiffage Énergie systèmes pour son usine d’électrolyseurs

Gen-hy et Eiffage Énergie systèmes s’associent et créent la société Gen-hy Cube, qui va porter l’usine de fabrication d’électrolyseurs créés Lire l’article

Première expérimentation en France du train à hydrogène d’Alstom
L’association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac) a élaboré douze propositions et milite pour un plan national hydrogène ambitieux et cohérent, assurant le déploiement de cette technologie

Le train à hydrogène Coradia iLint va réaliser de mercredi à vendredi ses premières expérimentations sur réseau ouvert en France, Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal