Belfort : la turbine la plus puissante au monde quitte Belfort pour la Malaisie

Elle vient de partir ce mercredi matin, 12 décembre, de l’usine GE de Belfort. La turbine à gaz la plus puissante au monde est sortie des ateliers et a pris la route de la Malaisie.

Smartphones, appareils photos et caméras étaient au rendez-vous ce matin, mercredi 12 décembre, à la sortie du site de GE à Belfort: la turbine 9HA.02, présentée comme la plus puissante au monde par General electric, a pris la route, direction la Malaisie. « La 9HA.02 s’annonce comme la turbine à gaz la plus efficace et la plus puissante du marché », selon la firme américaine.

« Repousser les limites de l’efficacité énergétique, tel est l’objectif de GE en commercialisant cette nouvelle turbine gaz 9HA.02 à plus de 64 % d’efficacité, poursuit la communication de GE. Cette innovation fait suite à un premier record (62,22%), établi sur site en juin 2016 à Bouchain, dans la région des Hauts de France, où GE et son partenaire EDF ont développé la première centrale au monde équipée de la technologie 9HA. Grâce à ces percées novatrices, la 9HA.02 peut maintenant être citée avec un rendement net de 64,0% dans des conditions spécifiées, avec une puissance totale de 557 MW en cycle simple et de 826 MW en configuration cycle combiné. »

Une turbine de 435 tonnes

Selon GE, « chaque point d’efficacité se traduit par des économies de carburant de plusieurs millions d’euros, mais également par des réductions d’émissions. Sur un marché concurrentiel, ces économies sont primordiales pour les clients afin de produire leur énergie à un prix compétitif. Outre son efficacité, la technologie 9HA dispose d’une flexibilité incomparable pour une centrale thermique. La HA constitue en effet un excellent complément flexible aux sources renouvelables intermittentes, capable de monter ou descendre à 65 MW / minute tout en respectant les exigences en matière d’émissions pour aider à équilibrer l’instabilité du réseau. La HA est une technologie éprouvée. Depuis l’inauguration de la première unité HA en juin 2016, plus de 40 unités sont en opération ou en voie d’être mises en service ».

Le convoi exceptionnel parti ce mercredi matin de Belfort pèse 876 tonnes (66 tonnes de plus que le convoi 9HA.01). Il a pris la direction du port autonome de Strasbourg, où cette turbine à gaz sera chargée sur une barge à destination de la Malaisie.
Ce convoi exceptionnel fait 115 mètres de long, 6,65 mètres de large. Composé d’un brancard portant une turbine de 435 tonnes (contre 390 tonnes pour la HA.01). Depuis Strasbourg, la 9HA sera transportée par barge vers le port d’Anvers, puis par bateau vers la Malaisie. Elle y sera rejointe par une seconde unité, en cours de production à Belfort, au cœur d’une centrale électrique de 1440MW à Pasir Gudang, au sud de la Malaisie.

Planning du transport :

  • 12 décembre, départ de Belfort ;
  • 14 décembre, franchissement de Colmar ;
  • 19 décembre, livraison port Strasbourg ;
  • 22 décembre, livraison Anvers (Strasbourg-Anvers par barge).

À noter qu’à la sortie du site de Belfort, des salariés brandissaient des pancartes appelant à la reconversion du site vers l’aéronautique à travers un rapprochement avec Safran. Demande qui a été relayée la veille par un communiqué des élus LR.

Ceci vous intéressera aussi
Transports : un billet unique à l’échelle du nord Franche-Comté qui doit marquer les ambitions du pôle

Il est désormais possible de voyager entre les différents réseaux de transport du nord Franche-Comté avec un seul et même Lire l'article

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, en visite à Belfort et Montbéliard lundi

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est en visite dans le nord Franche-Comté, ce lundi. Il prévoit d’aller à Belfort Lire l'article

[Numérique] 3 appli à installer pour être au mieux avec son environnement
[Numérique] 3 applications à installer pour être au mieux avec son environnement

Mieux connaître pour mieux consommer. Mieux connaître pour mieux protéger. L’ère des smartphones aura apporté ça :  du savoir et Lire l'article

Vitesse réduite sur l’A36 à cause d’une pollution aux particules fines
L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules Lire l'article

Défilement vers le haut