Doubs : un loup abattu à la suite d’un tir de défense

Nouvelle attaque de Loup à Fougerolles, en Haute-Saône, ce 21 septembre.
Un loup a été abattu par un binôme de lieutenants de louveterie mercredi soir à Frasne (Doubs), dans le cadre "d'un tir de défense" prévu par la loi, alors qu'il s'attaquait à un troupeau, a annoncé jeudi la préfecture.
Un loup a été abattu dans le Doubs, dans le cadre d'un tir de défense. | ©Christel SAGNIEZ de Pixabay

(AFP)

Un loup a été abattu par un binôme de lieutenants de louveterie mercredi soir à Frasne (Doubs), dans le cadre "d'un tir de défense" prévu par la loi, alors qu'il s'attaquait à un troupeau, a annoncé jeudi la préfecture.

Le tir a été déclenché mercredi vers 20 h 30 alors que le loup « était observé en situation d’attaque sur le troupeau » d’un éleveur « sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 24 au 25 octobre », indique la préfecture dans un communiqué. Ce tir de défense avait été autorisé par le préfet du Doubs Jean-François Colombet par un arrêté pris après la précédente prédation et il « est donc parfaitement conforme » aux dispositions de l’arrêté ministériel du 23 octobre 2020, selon la même source.

Fin septembre, une louve avait déjà été abattue dans le cadre d’un tir de défense dans le Doubs, à Longevilles-Mont-d’Or, commune proche de la frontière avec la Suisse, à une vingtaine de km au sud-est de Frasne. Par ailleurs, il y a une semaine, le 20 octobre, une équipe de France 3 Bourgogne-Franche-Comté a déposé plainte pour « dégradation de matériel » après l’agression d’une équipe de journalistes par des éleveurs en marge d’un reportage consacré à un tir autorisé sur le loup dans le Doubs.

En France, le loup gris, revenu de lui-même depuis l’Italie, connaît une dynamique démographique favorable depuis 10 ans, et l’Office français de la biodiversité (OFB) estime sa population entre 826 à 1 016 individus.

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal