Domicile 90 sort un guide éco-responsable à destination des aides à domicile

Domicile 90 sort un nouveau guide adapté pour les métiers du domicile à la suite d’ateliers réalisés avec des éco ambassadeurs. Ce guide est l’occasion de se lancer sous leur nouveau nom : Amaelles.

Domicile 90 sort un nouveau guide adapté pour les métiers du domicile à la suite d’ateliers réalisés avec des éco-ambassadeurs. Ce guide est l’occasion de se lancer sous leur nouveau nom : Amaelles.

Amaelles. C’est le nouveau nom de Domicile 90, collectif d’aide et de soins à la personne. La première action forte sous ce nouveau nom : la sortie d’un guide des bonnes pratiques environnementales appliquées aux métiers du domicile.

Depuis trois ans, le collectif s’était investi en nommant des éco-ambassadeurs. Des salariés volontaires ont été  formés et sensibilisés aux bons gestes environnementaux lors d’ateliers sur les économies d’énergie avec EDF, sur les économies dans le logement avec Gaïa Energie. Cette année, ils ont aussi fait des ateliers sur le tri des déchets avec le Grand Belfort et appris l’éco-conduite avec la Prévention Routière. « Les éco ambassadeurs, c’est l’idée de sensibiliser, éduquer, transmettre », s’est enthousiasmé Denis Piotte, président d’Amaelles.

Pour Aline Dougoud, chargée de développement prévention, toutes ces initiatives devaient être valorisées encore plus. D’où le guide. « Tel un colibri qui vient déposer quelques gouttes d’eau pour éteindre un incendie, nous aussi, nous faisons notre part », a pointé, l’âme poétique, Denis Piotte. Philippe Weber, directeur général du collectif, a complété : « Evidemment, c’est la mode de dire qu’on est écolo. Mais nous, ça fait partie de notre ADN. »

Un guide destiné à tous

Dans le guide, les salariés de l’aide et du soin à domicile trouveront des « pratiques professionnelles à appliquer pour protéger l’environnement. » Aline Dougoud expose qu’il sera distribué dans sept départements différents, à tous les salariés du collectif. Une petite victoire. Le guide a été soutenu par le directeur territorial d’EDF, William Lombardet. « Quand on m’a parlé du projet, j’ai mis environ trois secondes pour accepter. »

A l’intérieur du petit guide jaune, un mode d’emploi. A destination des collaborateurs de terrains, mais aussi des bénévoles et bénéficiaires. En quelques pages, on apprend comment économiser son électricité, son chauffage. Mais aussi comment améliorer la qualité de l’air de son logement, ou réduire ses déchets. De nombreuses astuces clients sont glissées. Imprimé en 10 000 exemplaires, le collectif espère que cela facilitera la vie des professionnels tout en adoptant des gestes simples qui peuvent changer les choses. « Ce sont des conseils bon pour la santé, l’environnement et le porte-monnaie. Les préoccupations environnementales sont de l’intérêt général », a défendu Philippe Weber.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les principaux chiffres du budget 2022 du conseil départemental

Lors du premier conseil départemental de l’année, le 6 janvier, les élus ont voté le budget de l’année 2022. Quelques Lire l'article

Covid-19 : un système d’accueil pour les enfants des personnels de santé
1 500 enfants du Territoire de Belfort en « Quartiers d'été », dans les dispositifs Vacances apprenantes

Compte tenu de la très forte circulation du virus de la covid-19, un système d’accueil des jeunes enfants des personnels Lire l'article

Belfort, Giromagny et Grandvillars: nouvelles permanences de dépistage
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Des opérations de tests covid sont organisées en complément de l'action des laboratoires.| © archives LeTrois De nouvelles actions de Lire l'article

Belfort : la revalorisation salariale des agents du social enflamme les débats au Département

Lors du conseil départemental du 6 janvier, l’opposition a déposé une motion pour proposer une conférence salariale afin de revaloriser Lire l'article

Défilement vers le haut