Départementales : dans le pays de Montbéliard, le RN au 2nd tour dans 80 % des cantons

Contrairement au Territoire de Belfort, le Rassemblement national enregistre de meilleurs résultats dans le pays de Montbéliard. Il sera présent au second tour dans 4 des 5 cantons. La gauche bataillera aussi dans quatre cantons sur cinq.

Contrairement au Territoire de Belfort, le Rassemblement national enregistre de meilleurs résultats dans le pays de Montbéliard. Il sera présent au second tour dans 4 des 5 cantons. La gauche bataillera aussi dans quatre cantons sur cinq.

Deux électeurs sur trois ne se sont pas déplacés ce dimanche pour voter à l’occasion des élections départementales. L’abstention a atteint 65,9 % dans le Doubs, ce dimanche, au premier tour des élections départementales, contre 46,66 % en 2015. Mais il était encore moins bon dans le pays de Montbéliard, mis à part dans le canton de Bavans, où l’abstention s’établit à 60, 88 %. Ailleurs, elle est de 72,23 % dans le canton de Bethoncourt, de 72,20 % dans le canton de Montbéliard, de 71 % dans le canton de Valentigney et de 71,61 % dans le canton d’Audincourt.

Dans le département, le Rassemblement national arrive en tête des suffrages exprimés, enregistrant 21,25 % des suffrages exprimés. Suivent les binômes union à gauche (17,83 %) et Les Républicains (15,37 %). Les binômes du Rassemblement national (RN) se qualifient pour le second tour dans les cantons de Bavans, Bethoncourt, Valentigney et Audincourt. Et le parti d’extrême droite arrive en tête du premier tour dans le canton de Bethoncourt avec 29,72 % des suffrages exprimés (1 501 voix) contre 26,4 % des suffrages exprimés du binôme de gauche Magali Duvernois et Albert Matocq-Grabot. Ils accusent un retard de 168 voix. Le RN arrive également en tête dans le canton d’Audincourt, devant le binôme de gauche composé de Damien Charlet et Christine Coren-Gasperoni. Le binôme est devancé de 19 voix. Se posent dans ces deux cantons le report de voix des non qualifiés : des listes divers gauche et des listes Les Républicains.

La gauche taquine la droite dans le canton de Montbéliard

Les candidats Les Républicains ne seront au second tour que dans le canton de Montbéliard, face à un binôme d’union de la gauche composé de Sidonie Marchal et Lionel Manière. En 2015, la gauche n’avait pas réussi à se qualifier au second tour dans le canton de Montbéliard, qui avait vu s’opposer l’UMP au Front national. Un binôme d’union de la droite est aussi au second tour dans le canton de Bavans et il sera opposé au Rassemblement national. Dans le canton de Montbéliard, les candidats Les Républicains sont en ballotage favorable, avec 125 voix d’avance. Dans le canton de Valentigney, les qualifiés façonnent une union du centre et de la gauche, avec Frédéric Barbier et Martine Voidey.

D’ores et déjà, le canton de Bavans va basculer ; il était tenu par les socialistes après leur victoire en 2015. Sur les cinq cantons du pays de Montbéliard, 4 étaient à gauche depuis 2015.

Ceci vous intéressera aussi
« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal