Littérature : à Besançon, le festival « Livres dans la Boucle » converse avec Cécile Coulon

La 6e édition du festival « Livres dans la Boucle », l’un des premiers de la rentrée littéraire après celui de Nancy, s’ouvrira vendredi à Besançon avec une « conversation avec Cécile Coulon »,écrivaine et présidente de cette nouvelle édition.

(AFP)

La 6e édition du festival « Livres dans la Boucle », l’un des premiers de la rentrée littéraire après celui de Nancy, s’ouvrira vendredi à Besançon avec une « conversation avec Cécile Coulon »,écrivaine et présidente de cette nouvelle édition.

Après une année 2020 organisée sur trois weekends en raison de la crise sanitaire, le festival « revient à son format initial sur un weekend, avec une édition adaptée aux normes sanitaires mais complète et riche de plus de 70 rencontres », soulignent les organisateurs. Le festival bisontin accueillera jusqu’à dimanche près de 200 auteurs dont Philippe Jaenada, parrain d’un cycle de conférences sur la littérature inspirée par les faits divers, Jean-Baptiste Del Amo (« Le fils de l’homme »), Sorj Chalandon (« Enfant de salaud »), Santiago H. Amigorena (« Le Premier Exil »), Catherine Cusset (« La définition du bonheur »), Marin Fouqué
(« G.A.V. »), Maylis de Kerangal (« Canoës »), Jim Fergus (« Marie-Blanche ») ou encore le Bisontin Yves Ravey (« Adultère »). La « conversation avec Cécile Coulon » menée par Élise Lépine autour du dernier ouvrage de l’écrivaine, « Seule en sa demeure » (L’Iconoclaste), et la dictée d’Estelle-Sarah Bulle feront partie des incontournables du festival.

Parmi les autres temps forts, les visiteurs pourront profiter de deux lectures musicales: « La nuit américaine » du chanteur des Doors Jim Morrisson, lue par le comédien Maxime Taffanel, et « Les fleurs du mal », poèmes de Charles Baudelaire lus par l’acteur Thibault de Montalembert accompagné de l’orchestre Victor Hugo Franche-Comté. Des lectures de romans illustrant la symbolique des cinq éléments que sont l’air (« Les Hauts de Hurle-Vent », d’Emily Brontë), l’eau (« Le vieil homme et la mer », d’Ernest Hemingway), la terre (« Les raisins de la colère » de John Steinbeck), le feu (« La guerre du feu », de J.-H. Rosny aîné) et l’espace (« Le Petit Prince », d’Antoine de Saint-Exupéry), seront également au programme. Le festival littéraire bisontin attire environ 30.000 visiteurs chaque année.

Ceci vous intéressera aussi
Affaire Narumi : le Chilien Nicolas Zepeda sera jugé en mars 2022
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Le Chilien Nicolas Zepeda, soupçonné d'avoir assassiné en 2016 à Besançon Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise de 21 ans dont Lire l'article

Me Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, livre son récit de l’affaire
Me Randall Schwerdorffer

Me Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, livre son récit et son Lire l'article

Pour Gala Avanzi, soutien-gorge ne rime pas avec obligation

Trop petite, trop grosse, trop décolletée, trop rembourrée, trop découverte ou trop cachée, la poitrine est au cœur de l’essai Lire l'article

Besançon : un automobiliste ivre grille un feu rouge à 140 km/h et tue une infirmière

Un jeune automobiliste fortement alcoolisé a mortellement percuté, le 19 septembre, une infirmière en franchissant à 140 km/h un feu Lire l'article

Défilement vers le haut