« Cri d’alarme » pour les fromages AOP devant l’effondrement des débouchés

La coopérative fromagère Sodiaal tire la sonnette d’alarme sur la situation délicate des fromages AOP. La pandémie du coronavirus covid-19 entraîne une baisse des commandes oscillant entre 25 et 80% assure la coopérative.

(AFP)

La coopérative fromagère Sodiaal tire la sonnette d’alarme sur la situation délicate des fromages AOP. La pandémie du coronavirus covid-19 entraîne une baisse des commandes oscillant entre 25 et 80% assure la coopérative.

Fourme d’Ambert, morbier, Ossau Iraty… La grande distribution doit « d’urgence » mettre en avant les 45 fromages AOP produits en France pour qu’ils survivent à la crise du coronavirus, a plaidé mardi la coopérative laitière Sodiaal.

En mal de débouchés en raison de la fermeture des restaurants et de la majorité des marchés, les fromages AOP ont enregistré une « baisse des commandes de 25 à 80 % » depuis le début du confinement, indique la première coopérative laitière française dans un communiqué.

Ils pâtissent aussi de la réduction de l’offre en grandes surfaces, avec « la fermeture d’une grande majorité des rayons à la coupe », regrette-t-elle. À l’unisson du Conseil national des appellations d’origine laitières (Cnaol), qui regroupe l’ensemble des AOP, Sodiaal appelle donc les acteurs de la grande distribution à mettre en avant ces produits, en les proposant dans les « drives » et en rouvrant dans la mesure du possible les rayons à la coupe.

« C’est un cri d’alarme. Il faut d’urgence que nos distributeurs nous aident, que les grandes surfaces soulagent cette filière qui va mourir autrement », a déclaré à l’AFP Olivier Athimon, le directeur des activités fromagères de Sodiaal.

Trois des 21 fromageries de la coopérative ont déjà été placées en chômage technique, « d’autres le seront bientôt », a-t-il souligné. « C’est une partie de notre patrimoine gastronomique qui pourrait s’en aller, des pans d’économie rurale qui risquent de disparaître vu l’importance de la production laitière AOP dans certaines régions » comme l’Auvergne et le Jura, a-t-il insisté.

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal