Covid-19 : 3 enfants testés positifs à l’école primaire Coteau-Jouvent de Montbéliard

Trois enfants de la même famille, fréquentant le groupe scolaire Coteau-Jouveau, à Montbéliard, ont été détectés positifs à la covid-19

Trois enfants de la même famille, fréquentant le groupe scolaire Coteau-Jouveau, à Montbéliard, ont été détectés positifs à la covid-19. Les élèves des trois classes concernées sont priés d’observer une « quatorzaine ».

Trois enfants de la même famille, fréquentant le groupe scolaire Coteau-Jouveau, à Montbéliard, ont été détectés positifs à la covid-19. Les élèves des trois classes concernées sont priés d’observer une « quatorzaine ».

Ce lundi matin, la mairie de Montbéliard a été informée de la présente de trois cas confirmés d’enfants porteurs du SARS-CoV-2, le virus responsable de la covid-19. Ils sont scolarisés à l’école primaire Couteau-Jouvent, à Montbéliard. « Ces trois cas, totalement asymptomatiques, appartiennent à une même fratrie et ont été identifiés dans le cadre d’un dépistage familial », indique la mairie de Montbéliard dans un communiqué de presse. « L’équipe pédagogique a immédiatement réagi en appliquant le protocole prévu en pareille situation », rassure la mairie.

Quatorzaine pour les trois classes

Les parents d’élèves des trois classes concernés ont été avertis et priés de venir chercher leurs enfants. « Le médecin responsable du service de Santé scolaire de l’académie a transmis un courrier à destination des parents en leur demandant de garder leur(s) enfant(s) à domicile durant les deux prochaines semaines, courrier accompagné d’un bon pour un dépistage prioritaire », indique également la mairie. L’agence régionale de santé mène des investigations. Elle pourra « revoir à la hausse ou à la baisse le dispositif de quarantaine ».

L’école reste ouverte et continue de fonctionner normalement, exception faite des trois classes concernées. Ces mesures concernent une soixantaine d’élèves. L’école primaire du Coteau-Jouvent compte 410 élèves et 18 classes, dont 4 maternelles et 1 ULIS.

« Si des élèves sont empêchés de se rendre dans leur école ou établissement scolaire pour des raisons sanitaires, la continuité pédagogique est assurée au travers d’un dispositif de classe à la maison. Cela signifie que, pour ces élèves, la classe continue, pas en présentiel dans l’école ou l’établissement, mais en distanciel avec l’accompagnement des enseignants », a indiqué, dans un autre communiqué de presse, l’académie de Besançon. « Lorsqu’un élève est tenu d’observer une quarantaine, il est impératif qu’il demeure au domicile (pas de crèche, pas de halte-garderie, pas de centre de loisirs, pas de club sportif…) », indique également la mairie. La Ville rappelle que toutes les dispositions ont été prises pour « limiter la propagation du virus au sein des établissements ». Ils sont nettoyés au moins une fois par jour et aérés le plus souvent possible. Elle invite finalement à bien respecter les gestes barrières et à porter le masque dans les lieux où il est obligatoire.

Ceci vous intéressera aussi
338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal