Covid-19 : les restrictions évoluent à l’hôpital Nord-Franche-Comté

L’hôpital Nord-Franche-Comté allège les restrictions vis-à-vis des visites, compte tenu de l’évolution de la pandémie de covid-19. Une pandémie, qui après un fort recul, enregistre une reprise épidémique. Le point.

L’hôpital Nord-Franche-Comté allège les restrictions vis-à-vis des visites, compte tenu de l’évolution de la pandémie de covid-19. Une pandémie, qui après un fort recul, enregistre une reprise épidémique. Le point.

Depuis le 17 mars, les visites ne sont plus soumises à une autorisation médicale indique l’hôpital Nord-Franche-Comté dans un communiqué. Par contre, la limitation du nombre de visiteurs est toujours active ; elle est fixée à deux personnes présentes en même temps dans toute chambre d’hospitalisation (un ou deux lits). Les visites aux patients atteints du covid-19 sont toujours interdites, sauf cas particuliers.

« Les patients se rendant à une consultation peuvent de nouveau être accompagnés en rendez-vous, en accord avec le médecin ou le soignant », indique l’hôpital. Le passe sanitaire valide sera toujours demandé à l’entrée des établissements de l’hôpital. « Les gestes barrières sont maintenus : port du masque obligatoire dans l’enceinte des établissements, hygiène des mains à l’entrée de l’établissement et lors de l’accès et sortie de la chambre. » L’hôpital accueille 69 patients pour covid-19, dont 6 en réanimation et 30 en soins de suite et rééducation.

À l’échelle régionale, on observe un rebond épidémique. Le taux d’incidence est de 563 pour 100 000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté, contre 425 la semaine dernière. Dans le Territoire de Belfort, ce taux est de 584 pour 100 000 habitants, contre 431 la semaine dernière. Il augmente dans tous les départements de la région. Globalement, les hospitalisations repartent aussi à la hausse. « L’allègement des mesures collectives va de pair avec une vigilance individuelle qui doit demeurer active », indique l’agence régionale de santé (ARS) dans son point hebdomadaire.

En Franche-Comté, 93 classes sont faites à distance. Aucune école n’est fermée. 934 élèves et 64 personnels sont positifs à la covid-19, sur les 7 derniers jours.

Ceci vous intéressera aussi
La chambre des métiers change de majorité dans le Territoire de Belfort

La liste Fiers d’être artisans, soutenue par la CPME et la fédération du bâtiment, a remporté d’un cheveu les élections Lire l'article

21 agents de l’hôpital Nord-Franche-Comté risquent la radiation le 15 décembre

Une vingtaine d'employés de l'hôpital de Belfort qui refusent la vaccination, dont une minorité de soignants, risquent d'être radiés à Lire l'article

Trévenans : des infirmiers de l’hôpital alertent sur les incohérences du redéploiement des effectifs
Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Ce vendredi, à l’initiative des infirmiers de blocs opératoires (Ibode), un mouvement de grève surprise a été initié. En cause : Lire l'article

Trévenans : à l’hôpital, les soignants réaffirment le droit à tous d’être soigné

Mardi 11 janvier, une soixantaine de soignants, étudiants et retraités ont manifesté devant l’hôpital Nord Franche-Comté pour affirmer leur mécontentement Lire l'article

Défilement vers le haut