Covid-19 : le collège René-Goscinny de Valdoie ferme après la découverte de 28 cas

Un arrêté préfectoral va suspendre, pendant une semaine, l’accueil des élèves du collège Goscinny de Valdoie, après la découverte d’une trentaine de cas positifs à la covid-19

Un arrêté préfectoral va suspendre, pendant une semaine, l’accueil des élèves du collège René-Goscinny de Valdoie, après la découverte d’une trentaine de cas positifs à la covid-19, apprend-t-on auprès des autorités. Une vaste campagne de tests va être mise sur pied.

Un arrêté préfectoral va suspendre, pendant une semaine, l’accueil des élèves du collège René-Goscinny de Valdoie, après la découverte d’une trentaine de cas positifs à la covid-19, apprend-t-on auprès des autorités. Une vaste campagne de tests va être mise sur pied.

C’est un important cluster qui a été découvert au collège René-Goscinny de Valdoie, ce vendredi 15 janvier. À date, ce sont 28 cas positifs au SARS-CoV-2, le virus responsable de la covid-19, qui ont été détectés. Le préfet va prendre « un arrêté de suspension temporaire de l’accueil des élèves », nous confirme-t-on à la préfecture du Territoire de Belfort. Cette fermeture devrait durer une semaine. L’établissement compte environ 600 élèves.

La décision a été prise en concertation entre les autorités compétentes, dont la préfecture du Territoire de Belfort, le rectorat et l’agence régionale de santé. Le rectorat informe qu’une campagne de tests, sur la base du volontariat, sera proposée en début de semaine à l’ensemble des élèves et du personnel de l’établissement (enseignants et personnels des collectivités) ; l’opération sera menée au gymnase du collège, avec des tests RT–PCR.

Un taux d’incidence qui continue de croître

C’est le premier collège qui ferme totalement depuis la rentrée de septembre en Franche-Comté. En novembre, une situation similaire avait été observée à Marnay (Haute-Saône) ; seulement deux niveaux avaient été mis à l’isolement.

Ce vendredi en fin d’après-midi, le service de transports en commun Optymo informait que les services « uniquement à destination ou au départ du collège ne seront pas assurés » la semaine prochaine, du 18 au 22 janvier. Ce sont les lignes GOAL, au départ de Sainte-Thérèse, GABI, GOSH et GOMA, toutes les trois au départ du collège René-Goscinny.

La préfecture appelle de nouveau « à la plus grande prudence ». Le taux d’incidence continue de ré-augmenter rapidement. Selon les données communiquées par l’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, ce vendredi soir, il atteint 338 pour 100 000 habitants. C’est le plus élevé de la région. À l’échelle régionale, il s’établit à 274 et à l’échelle nationale à 185,7 cas pour 100 000 habitants. Début janvier, ce taux s’établissait à 282,6 cas pour 100 000 habitants dans le Territoire de Belfort.

170 personnes sont hospitalisées à l’hôpital Nord-Franche-Comté pour une forme grave de la covid-19, dont 23 en réanimation.

Ceci vous intéressera aussi
Valdoie : la gestion de la Villa des Sapins transférée à l’ASEA
La MECS Villa des Sapins, à Valdoie, a été placée sous administration provisoire

La MECS La Villa des Sapins est située à Valdoie. | ©Google Street view Le conseil départemental du Territoire de Lire l'article

Bernard Bensaid : « Nous offrons la bonne solution »
Bernard Bensaid, président et fondateur de Doctegestio.

Le président et fondateur de Doctegestio, un groupe qui rayonne dans l’univers de la santé, du médico-social, mais aussi de Lire l'article

À Valdoie, Biocoop parie sur le développement du vrac

Les magasins Biocoop de Valdoie et de Belfort sont portés par une société coopérative de consommateurs créée en 1987, Le Lire l'article

Florian Bouquet : « Il a été notifié à Servir le transfert des activités de La Rosemontoise »

Le 7 novembre, l’association Servir n’aura plus la gestion de l’Ehpad de La Rosemontoise, à Valdoie. Celle-ci vient de lui Lire l'article

Défilement vers le haut