Covid-19 : 4 chiffres de la pandémie en Bourgogne-Franche-Comté

La pandémie de la covid-19, qui a marqué un infléchissement ces dernières semaines, patine pour continuer sa décrue. Les taux d’incidence se stabilisent ou remontent de nouveau. Les hôpitaux sont encore sous tension, notamment l’hôpital Nord-Franche-Comté.

La pandémie de la covid-19, qui a marqué un infléchissement ces dernières semaines, patine pour continuer sa décrue, confirment données épidémiologiques de l’agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté. Les taux d’incidence se stabilisent ou remontent de nouveau. Les hôpitaux sont encore sous tension, notamment l’hôpital Nord-Franche-Comté.

179

Le taux d’incidence de la Bourgogne-Franche-Comté s’élève à 180 nouveaux cas covid-19 pour 100 000 habitants sur 7 jours glissants. Il était de 157 la semaine dernière. Dans la région, l’Yonne (200), le Doubs (239) et le Jura (201) sont les plus touchés. Mais le taux d’incidence augmente particulièrement dans le Territoire de Belfort (de 93 à 129) et dans le Doubs (de 182 à 239). La moyenne nationale est à 108 pour 100 000 habitants.

8,9%

C’est le taux de positivité des tests. Il a diminué de 6,5 points en sept jours. Il est toujours dans le rouge dans le Doubs, avec un taux de 12,4 % ; cela reste des taux inférieurs à ceux observés au mois de novembre où ils ont pu atteindre près de 20 %. La moyenne nationale est de 6,5 %

75

En moyenne, c’est le nombre de nouveaux patients atteints d’une forme grave de la covid-19 qui sont accueillis dans les établissements hospitaliers de la Bourgogne-Franche-Comté ; à l’hôpital Nord-Franche-Comté, ce rythme de nouveau patient se situe entre 5 et 9 actuellement. « Pour la troisième semaine, le nombre des personnes hospitalisées demeure supérieur à 1 700 », indique l’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté. Et c’est 300 patients de plus qu’au pic de la première vague.

3410

2 182 personnes décédées de la covid-19 en établissements hospitaliers depuis le début de l’épidémie, soit 165 victimes supplémentaires en une semaine, et 1 228 personnes en établissements médicaux sociaux, soit 102 de plus que la semaine dernière. « Ce contexte doit inciter chacun à tout mettre en œuvre pour faire en sorte que le phénomène de haut plateau observé ne constitue pas le plancher d’un nouveau rebond épidémique », invite finalement l’ARS.

données épidémiologiques de la covid-19 de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté, du 11 décembre 2020.
Ceci vous intéressera aussi
Le docteur Mohamed Si Abdallah nommé directeur adjoint de l’ARS
Le docteur Mohamed Si Abdallah, nommé directeur général adjoint de l'agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté.

Le docteur Mohamed Si Abdallah, directeur général adjoint de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté. | ©ARS BFC Le docteur Mohamed Si Abdallah a Lire l'article

14 000 doses de vaccin Moderna arrivent à Besançon, Dijon et Lons-le-Saunier
14 000 doses de vaccin Moderna et 30 000 doses de vaccin Pfizer sont livrées cette semaine, selon l'ARS. Image par Willfried Wende de Pixabay 

L'ARS de Bourgogne Franche-Comté annonce l'arrivée du vaccin Moderna, validé en fin de semaine dernière, dans la région cette semaine. Lire l'article

Covid-19: la Bourgogne-Franche-Comté semble avoir évité le risque de flambée après les fêtes

v Les données de l'ARS sur l'évolution de l'épidémie en Bourgogne-Franche-Comté.| DR Pas d'explosion du nombre de cas, et baisse Lire l'article

Fusion PSA-Fiat : Marie Guite Dufay se dit « vigilante »
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, le 22 juin 2019 à Belfort pour la manifestation de soutien aux salariés de General Electric.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, lors d'une manifestation en faveur des salariés de GE.| © Archives LeTrois - Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut