Covid-19 : PSA ferme tous ses sites de production en Europe

Plusieurs sources syndicales confirment l’arrêt des sites de production du groupe PSA, dont les sites de Sochaux et de Mulhouse.

Avec l’AFP

La direction du groupe PSA (Peugeot, Citroën, Opel, Vauxhall, DS) a annoncé la fermeture de ses usines de production en Europe, jusqu’au 27 mars. Une position qui confirme des sources syndicales, qui s’étaient exprimées en fin de matinée. Mulhouse ferme ce lundi, Sochaux, mardi matin. – mis à jour le 16 mars à 15h30.

Le constructeur automobile PSA va fermer dans les jours qui viennent ses sites de production en France, à commencer par celui de Mulhouse, a appris lundi l’AFP de plusieurs sources syndicales. « La direction a annoncé la fermeture de tous ses sites industriels dans les jours qui viennent, à commencer par celui de Mulhouse cet après-midi », a indiqué à l’AFP Franck Don, de la CFTC PSA. « Les autres sites industriels suivront. La CFDT avait poussé la direction à prendre cette décision, notamment au regard du vent de panique qui secoue les salariés », a souligné Christine Virassamy, déléguée centrale CFDT chez PSA. « La production du site de Sochaux arrêtera demain (mardi) à 5h jusqu’à nouvel ordre », annonce Éric Peultier, de Force ouvrière.

Calendrier de fermeture

« Les autres sites industriels suivront », a souligné Christine Virassamy, déléguée centrale CFDT chez PSA, en évoquant le « vent de panique qui secoue les salariés » face à l’épidémie de coronavirus dans l’Hexagone. « Toutes les usines de PSA en France seront à l’arrêt demain soir », a affirmé Jean-Pierre Mercier, de la CGT. « Cela fait beaucoup de temps perdu pour la lutte contre le coronavirus et sa propagation, et pour défendre la santé des salariés », a-t-il regretté, jugeant que « la direction aurait dû prendre cette décision bien plus tôt ». Selon Franck Don de la CFTC, « le télétravail sur les sites tertiaires sera généralisé ». PSA Automobiles emploie 51 000 salariés en France.

« Du fait de l’accélération (…), des ruptures d’approvisionnement de fournisseurs majeurs, ainsi que de la baisse brutale des marchés automobiles, le président du directoire, avec les membres de la cellule de crise, ont décidé le principe de la fermeture des établissements de production de véhicules, selon le planning suivant et ce jusqu’au 27 mars », annonce le groupe PSA dans un communiqué de presse. La fermeture des sites de mécaniques et bruts « sera ajustée en conséquence », poursuit le communiqué.

Calendrier des fermetures

  • 16 mars : Madrid (Espagne), Mulhouse (France)
  • 17 mars : Poissy, Rennes, Sochaux (France), Saragosse (Espagne), Eisenach, Rüsselsheim (Allemagne), Ellesmere Port (Royaume-Uni), Gliwice (Pologne)
  • 18 mars : Hordain (France), Vigo (Espagne), Mangualde (Portugal)
  • 19 mars : Luton (Royaume-Uni), Trnava (Slovaquie),

Sur le front économique, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé lundi que la réforme de l’indemnisation du chômage, qui devait entrer en vigueur le 1er avril, serait reportée au 1er septembre. Et côté entreprises, Michelin a annoncé l’interruption de la production de ses usines pendant une semaine en Espagne, en France et en Italie. Le concurrent français Renault avait annoncé en fin de matinée la mise à
l’arrêt de ses quatre usines en Espagne. Des discussions entre direction et syndicats étaient en cours dans l’après-midi pour étendre ces fermetures à d’autres sites.

Défilement vers le haut