Coronavirus : des clients d’un hôtel de Beaune brièvement confinés après un décès

Trente touristes ont été placés « par précaution » en confinement dans un hôtel de Beaune (Côte d’Or) suite au décès sans cause certifiée d’un Hongkongais, a indiqué mercredi l’Agence régionale de santé (ARS).

(AFP)

Une trentaine de touristes venus de Hong Kong ont été confinés plusieurs heures mercredi dans un hôtel de Beaune (Côte d’Or) à la suite d’un décès subit d’un des leurs, pour lequel toute suspicion de coronavirus a finalement été levée, a indiqué l’Agence régionale de santé (MAJ le 26/02/2020, à 16 h 07).

« Les analyses des prélèvements biologiques réalisés sur le touriste ressortissant de Hong-Kong décédé cette nuit permettent de lever toute suspicion d’un cas de coronavirus-COVID-19 », a indiqué l’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté dans un communiqué.

L’agence a ainsi levé dans la foulée le confinement dans l’hôtel Ibis de Beaune (AccorHôtels) du groupe d’une trentaine de voyageurs auquel appartenait le défunt. « Aucune précaution complémentaire n’est nécessaire concernant les locaux. Aucun suivi médical n’est requis pour le personnel de l’hôtel ou les services d’intervention », a précisé l’ARS.

Principe de précaution

Le touriste décédé avait succombé à « un malaise » mercredi à 05h15. Il ne présentait « pas de signe précurseur » de coronavirus et n’avait « pas de fièvre », selon l’ARS, mais l’agence avait voulu appliquer le principe de précaution étant donné la provenance du défunt. Selon le quotidien local Le Bien Public, l’homme serait en fait décédé des suites d’une crise cardiaque. Les touristes, venus de Hong Kong, étaient arrivés à l’hôtel mardi soir et avaient atterri en Europe le 22 février, à Amsterdam. Ils étaient 33 à être maintenus dans leur chambre, ainsi que les quatre employés de l’établissement, a précisé l’agence.

Les autres clients de l’hôtel, « qui n’ont pas eu de contact avec le groupe, avaient pu repartir » plus tôt dans la journée, selon l’ARS. Dans un communiqué séparé, la mairie de Beaune avait précisé qu’il s’agissait d’une « mesure de précaution », soulignant que le client décédé était « fragile en raison de problèmes cardiaques importants ». L’hôtel Ibis de Beaune est situé au coeur du centre historique de la ville, célèbre pour ses hospices. L’établissement dispose de 69 chambres.

Défilement vers le haut