Cinq dates du festival GeNeRiQ pour une création avec Arnaud Robotini

Le festival GeNeRiQ revient cet automne avec cinq dates, autour d’une création associant Arnaud Rebotini et le collectif Omezis. Dans le nord Franche-Comté, on attend le spectacle le 23 octobre au Moloco et le 29 octobre à La Poudrière.

Le festival GeNeRiQ revient cet automne avec cinq dates, autour d’une création associant Arnaud Rebotini et le collectif Omezis. Dans le nord Franche-Comté, on attend le spectacle le 23 octobre au Moloco et le 29 octobre à La Poudrière.

Ce festival, on le découvre souvent en début d’année. En janvier, février. Un festival qui anime des lieux insolites à Belfort, Montbéliard, Mulhouse, Besançon et Dijon. C’est le festival GeNeRiQ, celui « des tumultes en ville », comme l’aiment à le décrire les organisateurs, que sont les salles de musiques actuelles de ces territoires – La Vapeur à Dijon, La Rodia à Besançon, Le Moloco à Audincourt, La Poudrière à Belfort et Le Noumatrouff à Mulhouse – associées aux Eurockéennes. La crise sanitaire a eu raison de son édition 2021.

Mais des dates sont déjà programmées, du 22 au 31 octobre, à La Vapeur à Dijon, au Moloco à Audincourt, à La Poudrière à Belfort, à La Rodia à Besançon et au Noumatrouff à Mulhouse. Le chef de file de l’électro française, à la moustache iconique, Arnaud Rebotini, s’associe au bouillonnant collectif strasbourgeois Omezis pour proposer une création, qui s’est montée à la suite d’une résidence au Moloco, en février. La performance est placée « sous le signe de la techno, du jazz et tout simplement de la bonne musique », dévoile le festival dans sa présentation. Ce projet alternatif doit permettre de renouer avec le festival.

Ceci vous intéressera aussi
338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal