Chômage : les quatre informations à retenir dans la région

Les chiffres du chômage du second trimestre ont été publiés ce jeudi matin. En Bourgogne-Franche-Comté, on observe une augmentation par rapport au premier trimestre, mais une baisse sur un an. Le nombre d’inscrits, toutes catégories confondues, s’élève à 238 140.

Les chiffres du chômage du second trimestre ont été publiés ce jeudi matin. En Bourgogne-Franche-Comté, on observe une augmentation par rapport au premier trimestre, mais une baisse sur un an. Le nombre d’inscrits, toutes catégories confondues, s’élève à 238 140 demandeurs d’emploi.

1. 1 000 demandeurs d’emplois de catégorie A en plus

123 460. C’est le nombre de demandeurs d’emplois, sans emploi et tenu d’en chercher, les catégories A, en Bourgogne-Franche-Comté, au 2e trimestre. Cela représente 51,8 % de l’ensemble des demandeurs d’emplois. Cette catégorie est en hausse de 0,8 % par rapport au premier trimestre, mais en recul, léger, de 0,2 % sur un an. Entre les deux trimestres, cela représente 1 000 demandeurs d’emplois supplémentaires de catégorie A et 300 de moins par rapport au second trimestre 2018. À l’échelle de l’Hexagone, la tendance n’est que baissière, de – 0,4 % par rapport au premier trimestre et de – 1,9 % sur un an.

2. Une baisse qu’à Belfort

Dans la région, les situations sont disparates. On enregistre, pour les catégories A, une baisse entre les deux trimestres dans le Territoire de Belfort (- 0,3 %), mais une augmentation dans tous les autres départements, avec une forte hausse de 2,4 % dans le Doubs (+ 600 demandeurs d’emploi de catégorie A). Sur un an, on observe une hausse de 0,1 % dans le Territoire de Belfort, une baisse de 2,8 % dans la Nièvre. Les hausses sont de 2,2 % dans le Doubs et de 1 % en Haute-Saône entre le 2e trimestre 2018 et le 2e trimestre 2019.

3. Les hommes de moins de 25 ans plus touchés

Dans la région, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente de 1,6 % pour les hommes (+ 0,6 % sur un an) et reste stable pour les femmes (–1,1 % sur un an). En termes d’âge, les demandeurs de catégorie A augmente de 1,4 % pour les moins de 25 ans sur le trimestre (+0,4 % sur un an), de 0,9 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (– 0,6 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+0,1 % sur un an).

4. Plus de chômeurs de longue durée

En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 0,1 % (+ 0,6 % sur un an) et celui des inscrits depuis moins d’un an augmente de 0,4 % (–0,2 % sur un an). La part des demandeurs d’emplois inscrits depuis plus d’un an atteint 46,8 %, augmentant de 0,2 point sur un an. À l’échelle métropolitaine, cette part s’élève à 47,5 %, avec une augmentation de 1,1 point sur un an.

Ceci vous intéressera aussi
Les Verts revendiquent plus de moyens pour les lignes régionales

Les Verts demandent aux élus de la Région de s’engager pour la protection des lignes régionales. Celles-ci représentent des emplois Lire l’article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l’article

Fléau pour les allergiques, l’ambroisie surveillée dans la région 

L’Atmo, association agréée de surveillance de la qualité de l'air, a démarré ce lundi 1er août une campagne de surveillance Lire l’article

Bourgogne-Franche-Comté : semaine estivale du don de sang 

Du 16 au 20 août, les équipes des 8 maisons du don de la région proposent une semaine à thème Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal