Besançon : une tonne de cannabis saisie sur l’A36

Une cargaison d'une tonne de cannabis a été saisie près de Besançon. Image par John Miller de Pixabay

La valeur marchande de la cargaison saisie lundi près de Besançon est de 20 à 30 millions d’euros. La drogue a été incinérée.

(AFP)

La valeur marchande de la cargaison saisie lundi près de Besançon est de 20 à 30 millions d’euros. La drogue a été incinérée.

Les douaniers ont saisi le lundi 11 mai plus d’une tonne d’herbe de cannabis sur l’autoroute A36 à proximité de Besançon, un an après une saisie record de cannabis sur la même autoroute, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Un camion transportant des cartons dans lesquels était conditionnée plus d’une tonne d’herbe de cannabis a été contrôlé lundi, premier jour du déconfinement en France, par les douanes sur l’A36, au niveau de Miserey-Salines, à proximité de Besançon, a précisé le parquet de Besançon à l’AFP. La valeur marchande de la cargaison s’élevait à environ 20 à 30 millions d’euros, a-t-il ajouté. La drogue a été incinérée à Besançon. Le conducteur du camion, un habitant des Vosges déjà connu de la justice pour des infractions à la législation sur les stupéfiants, a été placé en garde à vue. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Besançon.

Le 10 mai 2019, 11 tonnes de résine de cannabis avaient été saisies par la police judiciaire dans un poids lourd sur l’A36, dans le secteur de Besançon, un record en France depuis 1999, avait annoncé à l’époque la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy. Quatre individus, dont un ressortissant italien, avaient été interpellés. Jusqu’à cette opération de mai 2019, la plus importante saisie en France était celle de 23,5 tonnes de cannabis effectuée en 1999 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

Défilement vers le haut