Besançon: un jeune homme frappé au crâne à coups de hachette

La victime, un homme de 20 ans, est en état de mort cérébrale. Son agresseur présumé a été placé en garde-à-vue.

(AFP)

La victime, un homme de 20 ans, est en état de mort cérébrale. Son agresseur présumé a été placé en garde-à-vue.

Un homme de 40 ans a été incarcéré ce mardi 12 mai à Besançon : il est soupçonné d’avoir frappé de plusieurs coups de hachette un jeune d’une vingtaine d’années qu’il hébergeait, et qui est entre la vie et la mort suite à ses blessures, a-t-on appris de source judiciaire.

Lundi matin vers 8h, une dispute a éclaté entre les deux hommes dans un appartement du quartier des Montboucons, à Besançon. Le plus âgé aurait frappé à plusieurs reprises le jeune homme au niveau du crâne avec une hachette, avant de prévenir les secours, a précisé le parquet de Besançon, sans donner de détails sur le motif de l’altercation. La victime a été transportée à l’hôpital, où il est en état de mort cérébrale, a ajouté la même source.

Le quadragénaire, qui n’était pas connu de la justice, a été interpellé dans son appartement et placé en garde à vue. Il a été mis en examen mardi par une juge d’instruction pour « tentative de meurtre » et placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet.

Ceci vous intéressera aussi
Doubs : 5 membres de la famille de la jeune Bosniaque tondue expulsés vers Sarajevo
Les parents de la jeune Bosniaque tondue ont été expulsés.

Condamnés hier vendredi en première instance, les parents de la jeune femme ont été expulsés ce samedi matin. Les parents Lire l'article

Relaxe disciplinaire confirmée en appel pour l’avocat de Jonathann Daval
Me Randall Schwerdorffer

Me Randall Schwerdorffer était accusé de violation du secret professionnel. Me Randall Schwerdorffer| © photo profil Facebook (AFP) Me Randall Lire l'article

Besançon: un automobiliste condamné pour avoir délibérément percuté la terrasse d’un bar
Justice

Un automobiliste de 46 ans qui avait percuté la terrasse d'un bar en septembre à Besançon, sans faire de blessé, Lire l'article

Besançon : manifestation contre la « marchandisation » de la santé
Les manifestatnts réclamaient des moyens pour l'hôpital.

Les manifestants ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public. Les manifestants ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public. Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut