Besançon : un automobiliste ivre grille un feu rouge à 140 km/h et tue une infirmière

Un jeune automobiliste fortement alcoolisé a mortellement percuté, le 19 septembre, une infirmière en franchissant à 140 km/h un feu rouge à Besançon, a annoncé lundi le procureur de la ville, deux jours après sa garde à vue.

(AFP)

Un jeune automobiliste fortement alcoolisé a mortellement percuté, le 19 septembre, une infirmière en franchissant à 140 km/h un feu rouge à Besançon, a annoncé lundi le procureur de la ville, deux jours après sa garde à vue.

« La place du conducteur a été anéantie, ce qui témoigne de la violence du choc, elle n’avait aucune chance de survivre », a déclaré le procureur Étienne Manteaux lors d’une conférence de presse. L’accident s’est produit à 7 h 20 à l’intersection d’un boulevard. L’infirmière, âgée de 59 ans, qui se déplaçait dans le cadre de son travail a avancé doucement lorsque le feu de sa voie de circulation est passé au vert, mais une voiture, avec deux occupants, lancée à très vive allure n’a pas respecté un feu rouge sur la route perpendiculaire et l’a percutée de plein fouet, la tuant sur le coup.

Le conducteur et son passager, âgés de 24 et 25 ans, ont été grièvement blessés. Le conducteur présumé, inconnu de la justice, a été placé en garde à vue dès sa sortie de l’hôpital samedi, mais son état de santé n’a pas encore permis son audition par la police. Les prélèvements toxicologiques ont révélé qu’il présentait un taux de 1,35 gramme d’alcool par litre de sang, bien supérieur à la limite autorisée de 0,5 gramme et le compteur de son véhicule affichait une vitesse de 140 km/h, a relevé le procureur. Entre la vitesse et l’alcool, le directeur départemental de la sécurité publique du Doubs, Yves Cellier, a fustigé « un cocktail idéalement funeste ».

Ceci vous intéressera aussi
Affaire Narumi : le Chilien Nicolas Zepeda sera jugé en mars 2022
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Le Chilien Nicolas Zepeda, soupçonné d'avoir assassiné en 2016 à Besançon Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise de 21 ans dont Lire l'article

Me Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, livre son récit de l’affaire
Me Randall Schwerdorffer

Me Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, livre son récit et son Lire l'article

Pour Gala Avanzi, soutien-gorge ne rime pas avec obligation

Trop petite, trop grosse, trop décolletée, trop rembourrée, trop découverte ou trop cachée, la poitrine est au cœur de l’essai Lire l'article

Pierre Statius : « Comment articuler la défense du droit des individus et la nécessaire contrainte collective ? »

Ce mardi soir, Le Bar des sciences reprend ses conférences en présentiel. Il accueille le philosophe Pierre Statius, enseignant-chercheur à Lire l'article

Défilement vers le haut