Belfort : Jean-Marie Girier nommé préfet de la Vienne

Le préfet du Territoire de Belfort, Jean-Marie Girier, vient d’être nommé préfet de la Vienne lors du conseil des ministres de ce mardi 15 février. Il sera remplacé par Raphaël Sodini.

Le préfet du Territoire de Belfort, Jean-Marie Girier, vient d’être nommé préfet de la Vienne lors du conseil des ministres de ce mardi 15 février. Il sera remplacé par Raphaël Sodini. mis à jour le 15 février à 17h45

Jean-Marie Girier, 37 ans, plus jeune préfet de France, était en poste depuis fin août 2020 dans le Territoire de Belfort. Le conseil des ministres de ce mardi 15 février vient de le nommer préfet de la Vienne, à compter du 7 mars. « Je suis très heureux de continuer à servir l’État dans les territoires », confie Jean-Marie Girier, joint par téléphone, en fin d’après-midi. « Ce fut une expérience enrichissante, tant par la diversité des thématiques que la richesse des rencontres. » Et d’ajouter : « Je garderai une affection forte pour ce beau territoire. » Il sera remplacé par Raphaël Sodini, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet des Yvelines, indique le site Internet de l’Élysée. Il est âgé de 46 ans.

Jean-Marie Girier avait été nommé préfet du Territoire de Belfort le 29 juillet 2020. Il avait été auparavant directeur de cabinet de Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, et chef de cabinet de Gérard Collomb, lorsqu’il était ministre de l’Intérieur. Il avait aussi dirigé la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, en 2017. Il vient justement d’organiser la venue du président de la République à Belfort, ce jeudi 10 février, pour parler relance du nucléaire et rachat de la branche nucléaire de General Electric, par EDF (nos articles).

En étant nommé dans la Vienne, Jean-Marie Girier passe un sacré palier dans le corps préfectoral, en arrivant à la tête d’une ancienne préfecture de région (Poitou-Charente). Avec 437 000 habitants, le département de la Vienne est trois fois plus peuplé que le Territoire de Belfort. Le département accueille notamment une économie numérique forte, autour du Futuroscope. Pendant son passage dans le Territoire de Belfort, la filière hydrogène s’est consolidée, enregistrant notamment l’arrivée de l’industriel McPhy (notre article). Son prédécesseur, David Philot, avait aussi fortement soutenu le déploiement de cette filière, en proposant l’organisation d’un forum hydrogène, dont la première édition en présentiel s’est tenue fin septembre.

Selon son CV, disponible sur le site de la préfecture des Yvelines, Raphaël Sodini a été directeur de l’asile à la direction des étrangers de France au ministère de l’intérieur, premier conseiller des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel ou encore conseiller chargé de l’immigration et de l’asile au cabinet du ministre de l’intérieur. Il est diplômé de l’école nationale d’administration (promotion 2008). Raphaël Sodoni devrait, pour sa part, participer aux retours des Eurockéennes de Belfort. Ses deux prédécesseurs n’en ont pas eu l’occasion.

Ceci vous intéressera aussi
Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

L’histoire entremêlée du Jura suisse et de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard

Depuis le Moyen Age, l'Aire Urbaine et son voisin suisse possèdent une histoire commune. Cette proximité s'est renforcée depuis la Lire l'article

Covid-19 : plus de passe sanitaire demandé à l’entrée de l’hôpital Nord Franche-Comté

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Défilement vers le haut