Belfort : 73 000 spectateurs ont participé au Fimu

73 000 spectateurs ont participé aux festivités du festival international de musique universitaire (Fimu), du 9 au 12 septembre, à Belfort.

73 000 spectateurs ont participé aux festivités du festival international de musique universitaire (Fimu), du 9 au 12 septembre, à Belfort. Ce sont 135 concerts qui ont été proposés, avec 500 artistes.

En 2019, 120 000 spectateurs, sur 4 soirées de concerts, avaient participé aux festivités du festival international de musique universitaire (Fimu), de Belfort. Pour cette édition 2021 singulière, seulement trois soirées avaient été programmées. 73 000 spectateurs y ont participé, soit une baisse de 18,89 % de la fréquentation ; cet été les évènements culturels évoquaient des baisse de fréquentation de 20 à 30%. Le Fimu s’en sort donc très bien.

La soirée du samedi soir a même réuni 28 000 personnes, contre 32 000 en 2019. La baisse a été beaucoup moins importante sur cette soirée, avec un recul de 12,5% de la fréquentation. Signe que le public a répondu présent (relire le bilan du festival de la direction).

La soirée du vendredi a accueilli 24 400 spectateurs le vendredi soir et 20 100 le dimanche.

Selon le festival, dont les statistiques sont obtenues par Flux Vision d’Orange, 51100 spectateurs viennent du Territoire de Belfort (70% des spectateurs), 7300 du Doubs, 5100 d’Alsace et 3650 de Haute-Saône.

En termes de retombées, 839 nuitées ont été enregistrées en hôtel. La boutique du festival a enregistré 8 657 euros de recettes.

Ceci vous intéressera aussi
L’ancien patron de la co-entreprise nucléaire GE-Alstom rejoint Neext Engineering

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui se lance dans le développement des petits réacteurs modulaires nucléaires, est officiellement créée (lire Lire l’article

Belfort : le groupe Elior ferme le restaurant La Découverte au Techn’Hom

Le restaurant inter-entreprises La Découverte, au Techn’Hom, va fermer ses porter le 20 octobre, sur décision de son gestionnaire Elior. Lire l’article

Une start-up belfortaine se lance dans les petits réacteurs nucléaires

Le Britannique Rolls Royce se positionne sur la technologie SMR. | ©Rolls Royce Neext Engineering est une start-up d’ingénierie de Lire l’article

Florian Chauche : « La politique du gouvernement n’est pas ambitieuse »

Le député La France Insoumise de la 2nd circonscription du Territoire de Belfort, Florian Chauche, fait le point sur les Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal