Alstom n’a plus de comptes à rendre aux USA sur ses efforts anti-corruption

Alstom avait été sanctionné en 2014 pour avoir versé plus de 75 millions de dollars de dessous de table dans plusieurs pays.

Le groupe Alstom est délivré de l’obligation de rendre compte à la justice américaine de ses efforts pour lutter contre la corruption, a-t-il annoncé ce mercredi 3 janvier dans un communiqué. En décembre 2014, le groupe français avait payé une amende record de 772 millions de dollars aux États-Unis pour des faits de corruption dans plusieurs pays. Dans le cadre de cette procédure de « plaider coupable », Alstom avait également été condamné à rendre compte pendant trois ans à la justice américaine de ses efforts internes pour lutter contre la corruption. Alstom devait tenir la justice américaine « informée des progrès réalisés dans la mise en place d’actions pour développer une culture d’intégrité et de conformité », par exemple la formation du personnel sur la prévention de la corruption, a expliqué un porte-parole du groupe.

« Aujourd’hui l’accord » de 2014 « arrive à sa fin », mais l’entreprise « continue à développer le programme de conformité pour garantir le respect de la loi dans tous les pays où elle opère », a-t-il ajouté.
Alstom avait été sanctionné pour avoir versé plus de 75 millions de dollars de dessous de table dans plusieurs pays (Indonésie, Egypte, Arabie Saoudite, Bahamas, Taiwan) afin de remporter des projets évalués au total à 4 milliards de dollars.
Ces pratiques violaient la loi américaine sur les pratiques de corruption à l’étranger (FCPA), qui donne aux Etats-Unis le droit d’enquêter sur de tels agissements quand ils impliquent une entreprise cotée à la Bourse américaine ou des citoyens ou résidents américains.

Alstom était coté à Wall Street jusqu’en 2004. En 2017, le groupe est devenu « une des premières entreprises au monde à obtenir la certification anti-corruption ISO 37001 », a précisé Alstom dans son communiqué.

(AFP)

Ceci vous intéressera aussi
[Zéro déchet] J’ai testé le shampoing solide
Du Shampoing solide, confectionné par Fleur, pour le blog l'An vert.

Éco-gestes, zéro déchets, consommation responsable, autant de concepts effrayants qui lutteront contre un ennemi commun : nos habitudes. Il y Lire l'article

Covid-19 : « Nous ne sommes pas déconfinés », met en garde l’hôpital

Si la situation sanitaire s’améliore, la pression reste importante sur l’hôpital Nord-Franche-Comté. L’assouplissement du confinement inquiète les soignants. Une balade Lire l'article

Confinement: les nouvelles règles à partir de ce samedi 28 novembre
La jauge de 8 m² dans les commerces devrait signer le retour des files d'attente, comme lors du premier confinement.

Le message des préfets du Doubs, du Territoire de Belfort et de Haute-Saône est le même à l'occasion de conférences Lire l'article

Ruée dans les commerces, disparités franco-suisses, fêtes de fin d’année : les 3 pièges sur la route du déconfinement
Les réveillons de fin d'année sont considérés comme des facteurs de risque pour la propagation du virus. Le gouvernement difusera des recommandations. Image par Alexas_Fotos de Pixabay

Le message est répété et décliné à l'envi par le gouvernement, les médecins, les préfets : ce n'est pas un Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut