62 % des entreprises du Territoire de Belfort ont eu recours à l’activité partielle

62 % des entreprises du Territoire de Belfort ont eu recours à l’activité partielle

Le ministère de l’Économie et des Finances estime déjà que la France va connaître sa pire récession depuis 1945. L’État a mis en place un plan d’urgence et des mesures de soutien à l’économie. Le point dans le Territoire de Belfort sur ces mesures.

Manon Hilaire

Le ministère de l’Économie et des Finances estime déjà que la France va connaître sa pire récession depuis 1945. L’État a mis en place un plan d’urgence et des mesures de soutien à l’économie. Le point dans le Territoire de Belfort sur ces mesures.

Comme partout ailleurs, les entreprises du Territoire de Belfort se sont retrouvées en grande difficulté économique. Pour éviter la faillite de trop nombreuses entreprises et donc le licenciement de trop nombreux employés, multitudes de mesures ont été mises en place, comme le détaille un communiqué de presse de la préfecture. Dans le Territoire de Belfort, 2,8 millions d’euros ont été versés à 169 entreprises du département, qui ont ainsi bénéficié de délai ou report de charges fiscales, d’un remboursement accéléré des crédits d’impôts ou encore de remboursements d’acompte.

Au titre de l’emploi, la possibilité a été prise par 62 % des établissements du départements d’utiliser l’activité partielle. Ce sont ainsi 49,5 % des salariés du département qui sont concernés par cette mesure qui va se poursuivre après le 11 mai pour les hôtels, cafés, restaurants ainsi que dans le secteur de l’évènementiel et de la culture. Troisième option pour les entreprises : avoir recours à l’indemnisation salariale. Pour un montant de plus de 2,7 millions d’euros, ce sont ainsi 1 272 entreprises du département qui vont pouvoir en profiter.

Paiement sans contact jusqu’à 50 euros

En soutien à l’économie locale, la liste des aides ne cesse également de s’allonger. Entre remises d’impôts directs, report de loyers et de facture de gaz, électricité et eau pour les petites entreprises mais aussi report d’échéance bancaires, prêt garanti par l’État ou versement d’une aide exceptionnelle automatique aux artisans et commerçants, tout est fait pour soutenir au mieux les entreprises en difficulté. Un fonds de solidarité national et territorial a également été mis en place. Concernant 1 167 entreprises, il devrait avoir un coût au niveau du département de plus d’un million et demi d’euros. Décuplé en plusieurs volets, il permet de venir en aide aux petites entreprises, avec des effectifs entre 0 et 10 salariés.    

Du côté des consommateurs, le gouvernement demande de privilégier le « click and collect ». Dans le cadre de ces achats, la préfecture rappelle par ailleurs qu’il suffit de cocher « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité » sur l’autorisation de sortie, « quelle que soit la nature du bien », poursuit le communiqué de presse de la préfecture. De nombreux guides et consignes ont été donnés aux commerçants afin de les aider dans la transition au numérique et afin « d’assurer des conditions sanitaires irréprochables dans la livraison ». Concernant le déconfinement, à partir du 11 mai, il sera possible d’utiliser le sans contact jusqu’à un plafond réévalué à 50 euros.

Ceci vous intéressera aussi
Confinement : des recours contre les autorisations de chasse en Haute-Saône et le Territoire de Belfort

Des ONG environnementales ont déposé une série de recours contre des arrêtés autorisant la chasse pendant le confinement pour limiter Lire l'article

Le Territoire de Belfort renforce le dispositif d’accueil d’urgence
Le Territoire de Belfort va disposer de 130 places d'hébergement d'urgence. (illustration - Photo Lechenie-narkomanii - Pixabay)

Le plan hivernal d'urgence a été lancé dès le 18 octobre dans le Territoire. Il restera en vigueur jusqu’au 31 Lire l'article

La plateforme emploi90.fr poursuit sa montée en puissance
Le conseil départemental a lancé la plateforme de recherche d'emplois emplois.90fr.

Le 30 juin, le conseil départemental du Territoire de Belfort lance la plateforme dédiée à l’emploi, emplois90.fr. C’est un outil Lire l'article

Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes
Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes

Depuis le 20 octobre, les entreprises peuvent accéder au formulaire de demande d’aides au titre du fonds de solidarité, à Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut