Le Trois –

General Electric à Belfort

Le nord Franche-Comté est le territoire le plus industrialisé de la région. Et l’un des plus important de l’Hexagone. Avec PSA, General Electric est une figure de proue. Sa santé conditionne celle du nord Franche-Comté. Les difficultés internes du géant américain, le ralentissement cyclique du marché des turbines à gaz et les attentes autour de la pérennité de son installation à Belfort ont des répercussions fortes sur l’aménagement, les politiques et la dynamique économique du nord Franche-Comté. Régulièrement, son actualité mérite que l’on s’y attarde, en dehors des communiqués de presse et des commentaires politiques, pour saisir ce qui se trame.

Les derniers articles du dossier : General Electric à Belfort

Belfort : l’appel de la CGT pour finaliser l’achat des turbines Arabelle par EDF

La CGT a organisé à Belfort un rassemblement ce mardi devant General Electric pour appeler à la finalisation du rachat de la partie nucléaire de General Electric par EDF. Et elle attend des réponses du gouvernement sur les modalités.

Le fonds Maugis a déjà permis de créer 308 emplois

Le fonds Maugis a été créé en 2019 afin de ventiler la pénalité de 50 millions d’euros attribuée à General Electric pour ne pas avoir créé 1 000 emplois après le rachat de la branche énergie d’Alstom, en 2015. Près de la moitié des fonds ont déjà été virés aux entreprises.

GE : les syndicats perturbent les vœux du nouveau directeur de gaz

La cérémonie des vœux de Fabien Thévenot, nouveau dirigeant de l’entité turbines à gaz de General Electric en France, a été perturbée par les syndicats, mécontents des négociations salariales alors que les bénéfices sont au rendez-vous.

General Electric : le bénéfice recule au 4e trimestre et les prévisions déçoivent

Le conglomérat industriel General Electric (GE) a publié, mardi, un bénéfice net en repli, mais meilleur qu'attendu pour le quatrième trimestre 2023, tandis que ses prévisions ont déçu le marché. Le bénéfice net est ressorti à 1,59 milliard de dollars, en baisse de 28% sur un an.

General Electric : le changement de direction chez gaz fragilise Belfort

Fabien Thévenot est nommé à la tête de GE EPF, l’entité turbine à gaz du conglomérat américain, en France. Celui qui dirige les activités de production à Belfort et Bourogne succède à Emmanuel Mercier, qui rejoint GE Hydro. À Belfort, ce changement inquiète les syndicats qui l’analysent comme un nouveau déclassement.

Thierry Breton : « Augmenter significativement nos capacités de production »

Le Commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton a participé, ce jeudi, aux vœux du député européen Christophe Grudler, à la chambre de commerce et d’industrie du Territoire de Belfort. Il a accordé une interview au Trois, évoquant les questions d’énergie, d’industrie et de souveraineté.
PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal