Société

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire face aux projections de vieillissement sur le territoire. Et être en mesure de répondre à tous les besoins de patients souffrant d’insuffisance rénale.

31 enseignants-chercheurs de Franche-Comté parmi les 2% les plus influents au monde 

31 enseignants-chercheurs de Franche-Comté parmi les 2% les plus influents au monde 

Un classement américain de l’université de Stanford vient de désigner les chercheurs les plus cités au monde. Parmi eux, 31 enseignants-chercheurs viennent de l’université de Franche-Comté et de l’université de technologie Belfort-Montbéliard.

Le Secours populaire lance sa campagne de Noël dans un contexte difficile 

Le Secours populaire lance sa campagne de Noël dans un contexte difficile 

Cadeaux pour les enfants, colis festifs pour les familles accueillies et les personnes âgées, fêtes et marché de Noël, le Secours populaire s’investit pour organiser les fêtes de Noël les plus chaleureuses possible. Mais le contexte économique se durcit, autant pour les personnes aidées, que pour l’association. Comme toujours en cette période, elle appelle aux dons.

Les pompiers du Territoire de Belfort en appellent à la médiation de la préfecture

Les pompiers du Territoire de Belfort en appellent à la médiation de la préfecture

Le conflit social entre les sapeurs-pompiers professionnels et le conseil départemental du Territoire de Belfort s’enlise. Aucune marge de négociation ne se dégage des discussions autour du passage au régime des 1 607 heures. Les pompiers sollicitent la préfecture pour une médiation.

Belfort : les enseignants de nouveau en grève contre la réforme des lycées professionnels

Belfort : les enseignants de nouveau en grève contre la réforme des lycées professionnels

Comme le 18 octobre dernier, les professeurs de lycées professionnels ont manifesté leur mécontentement devant la direction départementale des services de l’Éducation nationale, à Belfort. Flou, impression d’être l’enfant mal aimé de l’Éducation Nationale, la grogne monte petit à petit.

Défilement vers le haut Aller au contenu principal