Le Trois –

PUB

Un appel aux dons pour des professionnels du médico-social

Le mouvement Unapei  milite quotidiennement pour une société solidaire et inclusive. Dans le cadre de la pandémie, il lance un cri d’alerte sur la situation délicate des personnes handicapées, des familles et des professionnels du secteur médico-social. Et lance un appel aux dons pour constituer un fonds d’urgence.

Le mouvement Unapei milite quotidiennement pour une société solidaire et inclusive. Dans le cadre de la pandémie, il lance un cri d’alerte sur la situation délicate des personnes handicapées, des familles et des professionnels du secteur médico-social. Et lance un appel aux dons pour constituer un fonds d’urgence.

« Le mouvement Unapei unit ses forces pour faire face à la situation dramatique subie par les personnes handicapées, les familles et les professionnels du secteur médico-social », interpelle le mouvement dans un appel aux dons, relayé sur les réseaux sociaux. « Les personnes handicapées, déjà vulnérables avant cette crise sanitaire, ne sont aujourd’hui pas considérées comme prioritaires. Les professionnels du secteur médico-social se mobilisent dans l’ombre alors même qu’ils font face à un véritable manque de moyens », poursuit le communiqué. Ce mouvement englobe aujourd’hui 900 000 personnes actrices de solidarité, dont 200 000 personnes en situation de handicap, accompagnées, mais aussi 94 000 professionnels ou encore 72 000 bénévoles. Le réseau regroupe 550 associations en France, représentant 55 000 familles. Il a créé en ligne une cagnotte et appelle aux dons pour consolider un fonds d’urgence. Dans le nord Franche-Comté, ce mouvement est notamment représenté par les Adapei du Doubs et du Territoire de Belfort.

Trois priorités

« Face aux cas de contamination et aux décès qui augmentent chaque jour, nous devons agir tous ensemble et nous avons besoin de vous », lance le mouvement. Il faut fournir du matériel de protection adapté aux professionnels du médico-social, notamment des masques, du gel hydroalcoolique, des blouses et sur-blouses. Le mouvement veut aussi « aider les personnes handicapées et les familles qui vivent des situations dramatiques », poursuit le communiqué. Le mouvement veut renforcer les dispositifs de soutien, favoriser la communication en déployant des solutions numériques, anticiper des solutions de répit pour les familles et accompagner le deuil.

Enfin, le mouvement veut soutenir les travailleurs sociaux, soignants et bénévoles mobilisés. « Les établissements accompagnant des personnes handicapées sont loin d’être épargnés par le Covid-19. Le nombre de cas ne cesse d’augmenter et les décès également. N’étant pas prioritaires, les personnes handicapées ne sont pas acceptées dans les structures hospitalières et les professionnels sont dans l’obligation de s’improviser professionnels de soins palliatifs, avec peu de support des équipes mobiles à distance », écrit l’Unapei. Cette dernière souhaite créer, avec les dons, une cellule psychologique pour venir en soutien aux professionnels, après la crise. Des professionnels qui doivent « gérer l’ingérable bien au-delà de leur métier d’accompagnant ».

Et le communiqué de l’Unapei de conclure : « Nous refusons qu’ils soient abandonnés parce qu’ils sont plus vulnérables. Aidez-nous ! »

Nos derniers articles

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Dupont de Ligonnès: le signalement dans le Doubs ne correspond pas

L'ADN analysé dans le Doubs après un signalement en mars ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour un quintuple homicide en 2011, a indiqué lundi le parquet de Nantes.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts