Le Trois –

TER : SNCF Réseau perd face à la Bourgogne-Franche-Comté

En janvier, la Bourgogne-Franche-Comté a attaqué SNCF Réseau aux côtés de six autres régions. | ©Eric Salard CC BY SA 2.0
Nouveauté
En janvier, la Bourgogne-Franche-Comté a attaqué SNCF Réseau aux côtés de six autres régions françaises. Les tarifs exigés par le gestionnaire pour faire circuler les TER en 2024, 2025 et 2026 étaient jugés disproportionnés. Le conseil d’Etat a fait annuler la procédure pour déterminer les redevances.

Le 5 mars, le Conseil d’Etat, plus haute juridiction française, a jugé que SNCF Réseau n’avait pas respecté la procédure prévue pour déterminer quelles redevances devaient être réglées par les régions afin de faire circuler les TER. Il avait été saisi en janvier 2024 par la Bourgogne-Franche-Comté et six autres régions car les régions estimaient que la tarification fixée pour 2024 allait causer une hausse du prix public des billets et abonnements TER.  Ces dernières contestaient les augmentations exigées pour les années 2024, 2025 et 2026 par SNCF Réseau pour faire rouler les TER qu’elles financent, en complément des tickets et abonnements payés par les usagers.

« Le Conseil d’État juge aujourd’hui que la société SNCF Réseau n’a pas respecté la procédure prévue pour la détermination des redevances dues par les régions pour faire circuler les trains express régionaux (TER) », a précisé la plus haute juridiction française. Selon le Conseil d’Etat, les régions « n’ont pas été suffisamment informées et consultées ».

Il estime également que les observations régionales n’ont pas été prises en compte et donne au gestionnaire du réseau ferré jusqu’au 1er octobre pour revoir sa copie, afin de ne pas porter atteinte à l’équilibre financier de SNCF Réseau. Il a donc sept mois pour relancer une nouvelle procédure de fixation de ces redevances. 

« Un choc d’offre »

Michel Neugnot, vice-président de la Région en charge des transports pour la Bourgogne-Franche-Comté, voit cette annonce comme une « bonne nouvelle » mais ne s’en contente pas. « Le projet de tarification prévoyait des augmentations jusqu’à 23% pour les régions », commente-t-il. Ce qui correspond à une forme de péage pour faire circuler les TER. « Nous n’avions pas les outils pour compenser cela, ce qui aurait amené à cette augmentation des billets. »

Si la décision est une bonne nouvelle, pour lui, elle doit surtout permettre de mettre en avant les difficultés des acteurs des transports à investir sur le réseau. À moins d’augmenter les prix, les Régions n’ont plus aucun poids pour payer plus le réseau, ou même investir pour de meilleurs équipements.  « Nous appelons à une réforme globale des péages et a une révision de SNFC Réseau. Nous avons besoin d’un choc d’offre pour nous renouveler, améliorer la capacité des trains sur certains horaires le matin ou le soir », martèle-t-il. Il espère que cette décision du Conseil d’État permettra de rediscuter les contrats et de « poser cette problématique ». 

Nos derniers articles

Champagney : après le Malsaucy, les Ballastières touchés par les cyanobactéries

Les lieux naturels de baignade continuent d’être touchés par la présence de cyanobactéries. Après l’étang du Malsaucy, des cyanobactéries ont été détectées au site des Ballastières, à Champagney, en Haute-Saône.

La Bourgogne-Franche-Comté approuve une feuille de route pour la filière nucléaire

Lors de la dernière assemblée plénière, le conseil régional a approuvé une feuille de route pour soutenir la filière nucléaire régional, notamment en présentant des actions autour de la formation, face aux besoins de recrutement importants formulés par les industriels.

Delle : une borne pour faciliter les opérations de vente en détaxe à la frontière

La direction des douanes de Franche-Comté s’équipe de borne de validation numérique des bordereaux de vente en détaxe. Une borne est notamment accessible à la plateforme douanière de Delle-Boncourt.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts