Le Trois –

Nord Franche-Comté : les blocages et manifestations s’organisent pour le 7 mars 

La France à l'arrêt : c'est ce que souhaitent les huit organisations syndicales pour la journée du 7 mars. | ©Le Trois - TQ ​
Manifestations, blocages, grèves et perturbations : à Belfort et Montbéliard, la mobilisation s’organise pour la journée du 7 mars. L’intersyndicale souhaite un nord Franche-Comté à l’arrêt, à l’image du reste de la France, pour envoyer un message fort contre la réforme des retraites.

La journée de mobilisation prévue le 7 mars contre le projet de réforme des retraites est prévue depuis plusieurs semaines. Elle est très attendue par les syndicats, qui ont annoncé vouloir « une France à l’arrêt » pour cette journée spéciale. Dans le nord Franche-Comté, l’intersyndicale a déjà fignolé les actions prévues pour mardi prochain. Bruno Lemerle, délégué syndical CGT Retraités, à la tête des manifestations montbéliardaises depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites annonce que la journée aura un écho « important », que ce soit dans les entreprises privées ou dans la fonction publique. « Le mouvement sera particulièrement suivi dans le corps de l’éducation nationale ». Et par les commerçants, qui soutiennent de plus en plus les mouvements de revendication, remarque-t-il. De nombreuses affiches de solidarité ont fleuri ces derniers jours sur les vitrines des magasins. 

Une mobilisation dès 4h du matin

Sans donner de chiffres pour le moment, « on peut s’attendre à une mobilisation supérieure aux autres fois », estime Bruno Lemerle. Avec beaucoup plus d’actions. À Montbéliard, les mobilisations vont démarrer dès 4 h du matin à la Charmotte, d’où partent les camions-poubelles et les bus. À 4 h 30, les manifestations seront sur le rond-point de l’avenue d’Helvétie pour interpeller et convaincre les salariés de Stellantis de rejoindre la grève. A 8 h, d’autres actions « que nous n’avons pas encore rendues publiques » seront menées à Technoland. Retour sur le rond-point d’Helvétie à 12 h 30 pour la deuxième tournée, avant la manifestation prévue à 14 h 30.

A Belfort, la manifestation partira de la Maison du Peuple, puis passera par le carrefour de l’Espérance. « Cela va déjà bien bloquer et perturber la circulation », estime Eric Peultier, délégué syndical Force Ouvrière. Rendez-vous ensuite devant la préfecture, puis un sit-in se tiendra de midi à 14 h pour « bloquer le centre-ville ». Pour lui aussi, la mobilisation sera importante. « À l’union départementale, nous avons vu venir des personnes qui n’avaient jamais manifesté et voulaient se renseigner sur la manière dont se déroulent les manifestations, la grève…», relève-t-il.

Certains lycées commencent à annoncer qu’ils manifesteront à l’extérieur de l’établissement, comme le lycée Diderot de Bavilliers. « Nous avons voté à l’unanimité un rassemblement pacifique dès 7h30, le 7 mars pour échanger avec les élèves, les collègues… et les informer sur la réforme des retraites qui se prépare », écrit par mail Vincent Jeudy, sous la casquette du syndicat Snep FSU. Benoit Guyon, représentant du syndicat enseignant FSU expose : « Dans l’éducation nationale, la période est celle des préparations de rentrée. Avec les promesses déçues et le projet de réforme des retraites, on peut s’attendre à un cocktail explosif.» Il rappelle que depuis le départ, l’engagement est « remarquable » dans le milieu enseignant avec plus de la moitié des collègues déclarés grévistes à chaque mobilisation. 

Des blocages à venir dans les entreprises

« Les salariés ont compris que cela allait se jouer ce mardi 7 », explique Eric Peultier, au sujet de Stellantis. À Alstom, Eddy Cardot, délégué syndical CGT, annonce des blocages à l’intérieur du site sur les trois entités (Alstom, GE Gaz, GE Steam). « Nous sommes partis pour la journée et peut-être plus. Si les salariés veulent laisser les postes pour aller en manifestation, on suivra.» La demande de blocage est forte, raconte-t-il. « Aujourd’hui, beaucoup ne veulent plus manifester. Ils veulent rentrer dans le dur et bloquer là où ça fait mal.» 

Fermetures de service

Pour le moment, seule la ville d’Audincourt a communiqué sur des fermetures de services. Mardi sera fermé l’accueil de la mairie et du CCAS. Mais aussi la médiathèque, la crèche, la halte-garderie, la crèche familiale, les services de restauration scolaire et le périscolaire. « Nous sommes conscients des désagréments que ce choix peut engendrer. Mais n’oublions jamais que tous nos acquis sociaux ont été obtenus par la lutte sociale, par les grèves, les mobilisations générales. Que ce soit la fin du travail des enfants, le repos du dimanche, le congé maternité, les congés payés, la semaine des cinq jours, la retraite à 60 ans. Alors, le 7 mars, soyons tous solidaires », explique le maire d’Audincourt, Martial Bourquin (Parti socialiste). 

Transports

 Le ministre des Transports, Clément Beaune, a appelé vendredi 3 mars tous les Français qui le peuvent à télétravailler. Il explique d’ailleurs que le mardi 7 mars sera “une des journées les plus difficiles qu’on ait connues“. Dans la région, un train sur 6 circulera et aucun passage n’aura lieu sur les lignes suivantes : 

  • Belfort – Delle
  • Belfort – Vesoul – Épinal
  • Besançon – Belfort
  • Besançon-Morteau – La-Chaux-de-Fonds
  • Besançon TGV – Besançon Viotte
  • Dijon – Is-sur-Tille
  • Dole – Saint-Claude
  • Laroche-Migennes – Morvan
  • Montchanin – Paray-le-Monial
  • Nevers – Moulins
  • Nevers – Lyon

Optymo a communiqué ce lundi 6 mars pour annoncer des perturbations sur les lignes 1,4,5,24,30 et 33 avec de nombreux trajets supprimés (voir ici). Dans le pays de Montbéliard, Evolity n’a pas encore communiqué ce lundi. 

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal