Le Trois –

Ni corps ni aveux : Nicolas Zepeda rejugé pour la mort de Narumi Kurosaki

Le procès de Jonathann Daval s'est ouvert ce lundi 16 novembre devant la cour d'assise de Haute-Saône, à Vesoul.
Nicolas Zepeda sera jugé en appel à la cour d'assises de Vesoul, en Haute-Saône. | ©DR​
Ni corps ni aveux, mais un faisceau "rarissime" de preuves : condamné en première instance à 28 ans de réclusion pour l'assassinat de son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki, le Chilien Nicolas Zepeda est rejugé à partir de mardi à Vesoul pour un crime qu'il nie.

Damien STROKA – AFP

À 9 h, l’homme de 32 ans prendra place dans le box des accusés de la cour d’assises d’appel de la Haute-Saône. Comme au printemps dernier devant les assises du Doubs, celui-ci doit durer deux semaines et s’achever au plus tard le 8 mars.

Le dispositif déployé lors du premier procès, déjà très important, sera reconduit, selon le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux, avocat général pour les deux procès : traductions simultanées en espagnol et japonais, témoins entendus en visioconférence du Japon ou du Chili en fonction des décalages horaires, salles spéciales aménagées pour le public et la presse… Pas moins de 23 médias sont accrédités.

À deux jours de l’ouverture, la grande interrogation tourne autour de la position qu’adoptera Nicolas Zepeda : continuera-t-il à clamer son innocence ou livrera-t-il une autre version des faits ?

"Dramatique"

Sollicité par l’AFP, son nouvel avocat, Antoine Vey, n’a pas donné suite. Ce ténor du barreau parisien prend la relève d’une autre avocate chevronnée, Jacqueline Laffont, qui avait terminé le premier procès “très éprouvée” en avril dernier : “Je sors (…) bouleversée par ce procès (…) d’une intensité dramatique, douloureuse rarement atteinte”, avait-elle confié.

Lors d’une audience à haute tension, alors que son client était accablé par les éléments du dossier et soumis à un feu roulant de questions, elle avait semblé lui tendre la main pour d’hypothétiques aveux. Vacillant, l’accusé était malgré tout resté cramponné à sa position: “je n’ai pas tué Narumi ! Moi aussi je veux savoir !” avait-il crié, en larmes et tapant du poing.

Le 12 avril, les jurés le condamnaient à 28 ans de réclusion criminelle pour assassinat (lire notre article). Présumé innocent, il risque cette fois la perpétuité. Selon l’enquête, Narumi Kurosaki, arrivée à Besançon à l’été 2016 pour y apprendre le français, avait rompu avec Nicolas Zepeda qu’elle avait rencontré lorsqu’ils étudiaient tous deux au Japon.

Sans la prévenir, l’amoureux éconduit était venu la retrouver à Besançon et avait passé avec elle la nuit du 4 au 5 décembre 2016. Cette nuit-là, dans la résidence universitaire, des témoins disent avoir entendu des “hurlements de terreur” et un bruit sourd “comme si on frappait”. Personne n’a plus revu la Japonaise au visage fin, alors âgée de 21 ans. Son corps n’a jamais été retrouvé. Depuis le début, ce garçon brun d’allure juvénile le martèle : il n’a rien à voir avec la disparition de Narumi.

"Chancelant"

Faux, rétorque l’accusation: fort d’un faisceau “rarissime” de preuves (témoignages, téléphonie, géolocalisation de la voiture louée par l’accusé…), l’avocat général avait soutenu en première instance que Nicolas Zepeda, qui n’a jamais supporté la rupture, l’avait étouffée ou étranglée avant d’immerger son corps dans le Doubs, près de Dole (Jura).

Un crime prémédité, selon M. Manteaux. Le Chilien a ensuite piraté les comptes de Narumi sur les réseaux sociaux pour la faire passer pour vivante, le temps de regagner le Chili d’où il a été extradé en juillet 2020 vers la France. “Je garde l’espoir d’un aveu dans ce second procès”, a déclaré à l’AFP l’un des avocats des parties civiles, Randall Schwerdorffer, conseil du compagnon de Narumi au moment de sa disparition. “On a vu (Nicolas Zepeda) très chancelant plusieurs fois” en première instance, notamment “lorsque ses déclarations ont subi l’épreuve des questions”, a-t-il ajouté.

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts