Le Trois –

Les forces de l’ordre se mobilisent pour améliorer la prise en charge des violences intrafamiliales

Le 3919 est le numéro national de référence d'écoute téléphonique et d'orientation à destination des femmes victimes de violences. | ©Le Trois​
Un fait constaté, une plainte. C’est le bilan tiré par la police dans le Territoire de Belfort concernant les violences intrafamiliales. Une dynamique similaire se dessine aussi en zone gendarmerie, où les mises en garde à vue sont à la hausse.

569 faits constatés, 556 dépôts de plaintes. Voici le bilan tiré en 2022 par les forces de police et de gendarmerie concernant les violences intrafamiliales. Violences qui peuvent être conjugales, mais aussi envers les enfants. Les chiffres de la police sont parlants. Les faits constatés ont augmenté de 17,80% par rapport à l’année 2021. Une hausse qui n’est pas le signe d’une dégradation des violences, selon le directeur départemental de la sécurité publique de Belfort, Cédric Richardet. Ce qui a changé, c’est le regard sur les violences. Et les comportements adoptés par les proches, les voisins, les amis, les collègues. Ils effectuent plus facilement des signalements, comme le confirme le colonel Jacques Merino, commandant du groupement de gendarmerie départementale. Il remarque que de plus en plus, le voisinage joue un rôle important. « Il n’hésite plus à témoigner.» Une dynamique qui se dessine depuis le Covid. 

Un autre chiffre est marquant dans la zone où intervient la police (Belfort et première couronne)  : celui des plaintes. Elles ont augmenté de 63,37% en un an. Au commissariat de police, un fait constaté est égal à un dépôt de plainte (397 faits constatés, 397 plaintes). Pourquoi ? En partie parce qu’un accompagnement accru a été déployé, notamment avec des psychologues et des référents chargés d’accompagner les victimes dès le départ, explique Cédric Richardet. En zone rurale, où intervient la gendarmerie, pour 172 faits constatés, ce sont 159 plaintes déposées. « Il y a une montée en puissance des prises en charge », explique le colonel Jacques Merino. Et de plus en plus d’enquêtes sont lancées, rapporte-t-il.

Dispositifs d’accompagnement

Aujourd’hui, « le recours à la garde à vue est en forte hausse », explique l’officier de gendarmerie. Il a augmenté de 31% en zone gendarmerie et de 168% en zone police, en un an. « Cela témoigne d’une volonté de prendre en charge de manière plus importante les violences conjugales », complète-t-il. D’autres critères poussent désormais à des enquêtes, ce qui n’était pas le cas il y a encore « 4 à 5 ans ». Par exemple, la prise en compte des violences psychologiques, rapporte le directeur départemental de la sécurité publique de Belfort, Cédric Richardet.

Dans leur bilan, la gendarmerie et la police font de leur priorité 2023 l’amélioration de la lutte contre les violences intrafamiliales, qui sont selon Cédric Richardet, la plupart du temps, des violences conjugales. Cela passe par un renforcement des dispositifs d’accompagnement.  En 2022, la police a revu son sas d’entrée pour garantir un espace confidentiel aux victimes. La gendarmerie a mis en place une maison de protection des victimes. En collaboration, la gendarmerie et la police ont aussi recruté des intervenants pour accompagner les victimes : 6 référents qui suivent les dossiers et qui sont en lien direct avec les enquêteurs. En 2023, la police doit mettre en œuvre la création d’un pôle psycho-social, en partenariat avec une association pour mobiliser un psychologue qui sera aux côtés des intervenants sociaux du commissariat. Dans les deux zones, en police comme en gendarmerie, en 2023, un travail sera mené sur « l’éloignement des auteurs ». 

Nos derniers articles

Luxeuil : les pilotes de la BA 116 au cœur de la tension avec la Russie

Les pilotes des Mirages 2000-5F de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur multiplient, ces derniers jours, les interceptions d’avions russes qui survolent l’espace aérien des pays baltes, où ils assurent une mission de police de l’air au nom de l’Otan. La tension y est forte.

Ventes automobiles : le meilleur mois de février enregistré depuis le covid-19

Le marché automobile français a réalisé son meilleur mois de février depuis le début de la crise sanitaire, en hausse de 13% sur un an, le groupe Stellantis en profitant davantage que ses concurrents, selon des statistiques publiées vendredi.

FC Sochaux : le match des Socios avec le maillot collector prévu le 9 mars

Le football populaire sera à l’honneur le samedi 9 mars, au stade Bonal. À l’occasion du « match des Socios », le FC Sochaux-Montbéliard arborera le maillot collector sur lequel apparaît les 11 000 participants à la levée de fonds de l’été 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal