Le Trois –

L’énigme Ophélie Claude-Boxberger face à la justice antidopage

La page Facebook d'Ophélie Boxberger.
La page Facebook d'Ophélie Boxberger. (copie d'écran)

L’athlète montbéliardaise est convoquée demain lundi devant l’agence française anti-dopage. Elle clame depuis toujours son innocence. A 32 ans, cette quintuple championne de France joue la poursuite de sa carrière.

(AFP)

L’athlète montbéliardaise est convoquée demain lundi devant l’agence française anti-dopage. Elle clame depuis toujours son innocence. A 32 ans, cette quintuple championne de France joue la poursuite de sa carrière.

L’athlète Ophélie Claude-Boxberger, spécialiste du demi-fond, comparaitra demain, lundi 14 mars, devant l’Agence française antidopage (AFLD) qui pourrait la suspendre huit ans et mettre de facto un terme à sa carrière pour un contrôle positif à l’EPO il y a un an et demi. Déclenchée par ce contrôle réalisé le 18 septembre 2019, cette simple affaire de dopage avait basculé dans l’irrationnel lorsqu’Alain Flaccus, homme à tout faire et compagnon de la mère de l’athlète, s’était accusé de lui avoir inoculé l’EPO à son insu à Font-Romeu, lors d’un stage préparatoire aux Mondiaux de Doha, où elle avait été éliminée en séries.
L’intéressé, qui a changé plusieurs fois de version, est depuis revenu sur ses aveux et le dossier d’Ophélie Claude-Boxberger, qui a toujours clamé son innocence, s’est alourdi à l’heure de comparaître devant la Commission des sanctions de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), au terme d’un an et demi de rebondissements.
Agée de 32 ans, la spécialiste du 3000 m steeple, quintuple championne de France, est suspendue provisoirement depuis le 4 novembre 2019.
En plus de l’EPO, passible de quatre ans de suspension, les enquêteurs de l’AFLD, indépendants de la commission des sanctions, lui reprochent « la tentative de falsification de tout élément du contrôle du dopage », également passible de quatre ans. Ils estiment dans leurs conclusions, qu’elle aurait à la fois manipulé Alain Flaccus pour qu’il s’accuse, menti sur les dates de son retour de stage à l’époque pour éviter un contrôle, et volontairement brouillé les valeurs de son passeport biologique.

« Mise en scène »

Le document, consulté par l’AFP, cite M. Flaccus lors d’une audition du 30 septembre 2020 auprès de l’AFLD: « On s’est vu peu de temps après avec Ophélie pour trouver une solution. Elle m’a dit qu’on allait dire que c’était moi. On a convenu de cette mise en scène. »
Sur la base d’une expertise, les enquêteurs estiment par ailleurs que le scénario d’une injection unique « apparaît extrêmement improbable », et penchent pour un protocole de dopage.
Ophélie Claude-Boxberger et son conseil, Me Laurent Clauzon, mettent en cause l’ensemble de la procédure avec « une confusion des autorités de poursuites et d’instruction » dans laquelle ils pointent de nombreuses irrégularités, et une enquête menée selon eux « à charge ».
« Sur les faits, je suis confiante (…) il y a eu beaucoup de pièces, beaucoup de changements de versions, j’espère qu’ils arriveront avec l’audition des témoins à y voir plus clair », a indiqué l’athlète à l’AFP.
« Comment faire reposer toute l’infraction sur la parole de ce mec? »
« Ce mec », c’est Alain Flaccus, personnage central du dossier, mais aussi de l’histoire chaotique d’Ophélie Claude-Boxberger, élevée sans son père Jacky Boxberger, ancien grand nom de l’athlétisme français, depuis décédé.
Au cœur du microcosme de l’athlétisme de Montbéliard et des rancœurs familiales, Alain Flaccus a été le premier entraîneur de la steepleuse à l’adolescence, en plus d’être le compagnon de sa mère, et de devenir une aide pour ses entraînements. Ophélie Claude-Boxberger a porté plainte contre lui en octobre pour « viol aggravé » pour des faits commis alors qu’elle était mineure.
Alain Flaccus a toujours nié toute atteinte sexuelle. Il avait été suspendu six mois en 2009 par la Fédération française d’athlétisme (FFA) pour un « comportement déviant » sur la foi d’un mail contenant une déclaration sentimentale.
Par ailleurs, une procédure suite à une plainte de Claude-Boxberger pour « empoisonnement » est en cours, en plus d’une information judiciaire au pôle santé publique du tribunal judiciaire de Paris pour trafic de produits dopants et administration de substance interdite.

Nos derniers articles

L’heure du grand ménage

Le retour de la belle saison est pour beaucoup l'occasion de nettoyer son foyer de fond en comble. En effet, après les mois d'hiver, pendant lesquels les logements ont tendance à être fermés et moins aérés, le printemps est le moment idéal pour ouvrir grand les fenêtres, aérer les pièces et procéder à un nettoyage en profondeur pour éliminer la poussière accumulée, les toiles d'araignées et autres résidus.

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts