Le Trois –

Le terrible aveu de Jonathan Daval : “Je lui ai donné la mort”

Jonathann Daval procès novembre Vesoul
Jonathann Daval purge une peine de 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017. | ©DR

Même son avocat en doutait, mais Jonathann Daval a finalement livré jeudi devant les assises de Haute-Saône le récit terrifiant du meurtre de son épouse Alexia, avec cet ultime aveu : “Je lui ai donné la mort”.

Angela Schnaebele et Damien Strola – AFP

Même son avocat en doutait, mais Jonathann Daval a finalement livré jeudi devant les assises de Haute-Saône le récit terrifiant du meurtre de son épouse Alexia, avec cet ultime aveu: il a bien “donné la mort” volontairement à sa femme. mis à jour le 19 novembre à 23h44.

L’accusé de 36 ans assurait jusqu’à présent ne pas l’avoir tuée intentionnellement. Mais jeudi après-midi, la voix étouffée par l’émotion, il ne s’est plus dérobé, poussé dans ses retranchements par le président de la cour Matthieu Husson. “C’est donc la mort que vous vouliez ?” l’interroge le président. “Ben oui”, lâche Jonathann qui encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour ce “meurtre sur conjoint” désormais pleinement assumé. 

"Un pas en avant"

“Je lui ai donné la mort, oui, quand on étrangle quelqu’un comme ça, c’est pour donner la mort”, avoue-t-il encore dans le silence glacial du prétoire. “Il n’essaie pas d’atténuer sa responsabilité”, assure son avocat, Me Randall Schwerdorffer, “il a tout dit (…) Il a reconnu l’intention homicide. Qu’est ce qu’on veut de plus ? » “Au moins, là-dessus nous avons fait un pas en avant”, a abondé Me Caty Richard, l’une des avocates des parties civiles. “Il a dit a deux reprises : « Oui j’ai voulu la tuer, oui forcément j’ai voulu la tuer »”.

Mais pour la mère d’Alexia, Isabelle Fouillot, la vérité reste “incomplète”, il manque “la raison, le pourquoi”. Poursuivant le récit de son crime, Jonathann Daval avait enchaîné. C’est “la colère de toutes ces années qui est ressortie (…) D’où l’étranglement pour qu’elle se taise”. “Les coups étaient rapides et c’est parti sur la strangulation, je l’ai saisie par le cou, j’ai serré, le temps, on l’a estimé à 4 minutes, mais moi je peux pas vous estimer le temps”. Le facteur déclenchant ? Une dispute après un rapport sexuel refusé à Alexia qui lui aurait “encore” reproché de “ne pas être un homme”. Lui se serait senti “humilié”, sachant qu’il ne pouvait pas “combler” sa femme en raison de ses sévères problèmes d’impuissance. Puis la jeune femme l’aurait mordu, provoquant sa “rage”:ça m’a mis hors de moi (…) J’ai fait cocotte minute”. 

"Toute la vérité"

“Je lui cogne deux fois la tête contre le mur avant de la frapper. Avant j’osais pas admettre que j’avais fait ça… Je ne me suis jamais battu”, ajoute Jonathann Daval. L’accusé que les parents d’Alexia implorait depuis le début du procès de dire “toute la vérité”, explique avoir déposé le corps de sa femme dans le coffre de sa voiture avant de le conduire le lendemain dans le bois où il sera retrouvé le 30 octobre 2017.

Il reconnaît, balbutiant, en larmes, l’avoir traîné comme “un vulgaire sac à patates”, un acte “dégueulasse…” Jonathann recouvre le corps de sa femme d’un drap, “pour pas qu’elle ait froid”. Puis, il tente de l’embraser avec un aérosol, mais seules quelques parties brûleront. “Je suis parti aussitôt que j’ai mis le feu”, dit-il. Il se rend alors à la gendarmerie pour signaler la disparition de sa femme lors d’un prétendu jogging. Puis il jouera pendant trois mois les veufs éplorés jusqu’à son interpellation et ses premiers aveux, se rétracte, multiplie les versions, allant jusqu’à accuser son beau-frère Grégory Gay d’être le meurtrier pour finalement avouer de nouveau.

Verdict samedi ?

Le verdict dans le procès de Jonathann Daval, jugé à Vesoul pour le meurtre de sa femme Alexia, sera prononcé samedi et non vendredi en raison du retard pris par les débats, ont estimé jeudi soir des avocats interrogés par l’AFP.  Me Gilles-Jean Portejoie, l’un des conseils des parties civiles, pense ainsi “plaider en fin d’après-midi” vendredi, l’avocat général devant selon lui prononcer son réquisitoire “samedi matin”.  Selon l’ancien bâtonnier de Clermont-Ferrand, le verdict pourrait ainsi intervenir “dans la nuit de samedi à dimanche”.  Me Randall Schwerdorffer, l’un des avocats de Jonathann Daval, estime quant à lui que le verdict devrait être prononcé “samedi en fin de journée”.  Le procès de Jonathann Daval, qui comparaît depuis lundi pour meurtre sur conjoint et encourt la réclusion criminelle à perpétuité, devait initialement s’achever vendredi.  Mais le retard pris par les débats rend le respect de ce planning très difficile, voire quasi impossible.

À l’audience, les avocats des parties civiles ont tenté de le mettre face à ses contradictions. “Comme les parties civiles, je ne crois pas qu’Alexia Daval vous a demandé une relation sexuelle”, a tancé l’avocat général Emmanuel Dupic. A-t-il violé son épouse comme le soutiennent aussi les parties civiles ? Daval nie catégoriquement.

"Personnalité caméléon"

Mercredi soir, le frêle trentenaire avait présenté des “excuses” aux parents d’Alexia pour leur avoir “pris leur fille”. Le meurtre n’est “pas excusable”, a-t-il reconnu. Mais son interrogatoire, à peine débuté, avait été interrompu par un malaise vagal qui l’avait conduit à l’hôpital de Vesoul où il a passé la nuit. A la reprise du procès, jeudi matin, les experts ont décrit une “personnalité caméléon”, “immature” et capable de réactions “non maîtrisées”. Face aux importants retards pris par le procès, le verdict, initialement prévu vendredi, pourrait intervenir “dans la nuit de samedi à dimanche”, a estimé Me Gilles-Jean Portejoie, l’avocat des parents d’Alexia.

Nos derniers articles

Champagney : après le Malsaucy, les Ballastières touchés par les cyanobactéries

Les lieux naturels de baignade continuent d’être touchés par la présence de cyanobactéries. Après l’étang du Malsaucy, des cyanobactéries ont été détectées au site des Ballastières, à Champagney, en Haute-Saône.

La Bourgogne-Franche-Comté approuve une feuille de route pour la filière nucléaire

Lors de la dernière assemblée plénière, le conseil régional a approuvé une feuille de route pour soutenir la filière nucléaire régional, notamment en présentant des actions autour de la formation, face aux besoins de recrutement importants formulés par les industriels.

Delle : une borne pour faciliter les opérations de vente en détaxe à la frontière

La direction des douanes de Franche-Comté s’équipe de borne de validation numérique des bordereaux de vente en détaxe. Une borne est notamment accessible à la plateforme douanière de Delle-Boncourt.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts