Le Trois –

PUB

L’ARS confirme une multiplication des tests, pour identifier et isoler les malades

L’agence régionale de santé revient en détails sur la nouvelle stratégie de tests, en cours de déploiement.
L’agence régionale de santé revient en détails sur la nouvelle stratégie de tests, en cours de déploiement.

Dans son bulletin quotidien, ce jeudi soir, l’agence régionale de santé revient en détails sur la nouvelle stratégie de tests, en cours de déploiement.

Dans son bulletin quotidien, ce jeudi soir, l’agence régionale de santé revient en détails sur la nouvelle stratégie de tests, en cours de déploiement.

C’est une révolution dans cette pandémie ! On évoque (enfin), à la suite de l’allocution du président de la République, des tests d’envergure. « Tester, à compter de la sortie du confinement, toute personne présentant des symptômes du coronavirus, pour identifier et isoler les malades », annonce comme objectif l’agence régionale de santé dans son bulletin quotidien, ce jeudi soir. Elle dit être engagée pleinement dans cette voix.

« La stratégie de tests repose actuellement sur les tests diagnostiques virologiques dits « PCR », qui détectent si la personne est porteuse du virus au moment où ils sont pratiqués. Des tests sérologiques fiables, permettant pour leur part d’établir si la personne a rencontré́ le virus et est immunisée, ne sont pas encore disponibles », détaille l’agence.

Les données de la pandémie

  • 1 370 cas de covid-19 hospitalisés (29 patients de plus
  • 279 patients en réanimation (5 patients de plus)
  • 607 décès en établissements hospitaliers (26 de plus que mercredi)
  • 1 659 retours à domicile enregistrés (65 de plus)

Déjà 3 600 tests en 3 semaines

Pour le moment, les tests étaient pratiqués sur les malades graves hospitalisés, les personnels soignants présentant des symptômes, en vue de les isoler des patients, les 3 premiers résidents symptomatiques des établissements médico-sociaux, ainsi que les patients fragiles : malades chroniques, femmes enceintes, pour surveiller leur évolution.

Comme nous l’annoncions mardi, la stratégie évolue dans les structures médico-sociales et les Ehpad en particulier. Elle est désormais élargie :

  • à tout le personnel soignant, même sans symptôme, là où le virus fait son apparition chez les soignants ;
  • et seulement s’il est possible d’aménager des unités dédiées aux seuls malades, à tous les résidents dans les établissements dans lesquels de premiers cas ont été́ confirmés.

Près de 65 établissements, surtout des Ehpad, ont été identifiés comme prioritaires, en accord avec les préfectures et les conseils départementaux. Ils « ont engagé le processus de dépistage des soignants et/ou des résidents. À ce stade, en moins de trois semaines, plus de 3 600 tests ont été́ réalisés » dans la région.

Augmenter la capacité des tests

Selon l’ARS, pour atteindre les objectifs nationaux au terme du confinement, la capacité de tests doit augmenter en s’appuyant sur :

– tous les centres hospitaliers de la région ;
– tous les laboratoires de biologie médicale privés ;
– tous les laboratoires qui ne pratiquent pas la biologie humaine d’habitude (laboratoires de recherche, vétérinaires et départementaux), mais sont prêts à mettre leur capacité́ de test à disposition d’un laboratoire de biologie médicale public ou privé.

« Cette montée en charge repose aussi sur le déploiement de capacités de tests à haut débit pour renforcer les laboratoires existants », indique finalement l’ARS.

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="Wgs" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]

Nos derniers articles

Face au risque accru de noyades, les piscines du nord Franche-Comté se mobilisent

Entre 2021 et 2023, le nombre de noyades en Bourgogne-Franche-Comté a connu un pic. Les plus jeunes sont les plus vulnérables. Pour pallier ce problème, les piscines du nord Franche-Comté ont mis en place plusieurs dispositifs.

Belfort : les professeurs du conservatoire dénoncent la non-revalorisation de leur indemnité

Devant le conservatoire Henri Dutilleux de Belfort, une trentaine de professeurs de l’établissement se sont rassemblés mercredi 19 juin. Leur objectif : faire revaloriser leur indemnité de suivi et d’orientation des élèves.

Montbéliard : où et quand voir passer la flamme le mardi 25 juin ?

En amont des Jeux olympiques, qui se dérouleront à Paris du 26 juillet au 11 août, la flamme olympique parcours le territoire national. Elle passe par Montbéliard le mardi 25 juin. Découvrez son parcours.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts