Le Trois –

Fusillades et trafic de stupéfiants à Besançon : 15 personnes mises en examen

Quinze personnes ont été mises en examen, à Besançon. Elles sont suspectées d’être impliquées dans les règlements de compte qui agite le quartier Planoise, dans la capitale bisontine. Plusieurs personnes ont été blessées et une a perdu la vie depuis le mois de novembre.

(AFP)

Quinze personnes ont été mises en examen, à Besançon. Elles sont suspectées d’être impliquées dans les règlements de compte qui agite le quartier Planoise, dans la capitale bisontine. Plusieurs personnes ont été blessées et une a perdu la vie depuis le mois de novembre.

Quinze personnes suspectées d’être impliquées dans les règlements de comptes armés, liés au trafic de stupéfiants, qui rythment le quartier sensible de Planoise à Besançon depuis plusieurs mois, ont été mises en examen, a indiqué vendredi le parquet. Une mère de famille et sept hommes âgés de 18 ans à 25 ans ont été placés en détention provisoire, alors que sept autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire, a précisé le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux, lors d’une conférence de presse.
“Il n’est plus possible de constater que des enfants de 13, 14 ou 15 ans sont sur des places de deal en train de revendre des produits stupéfiants, sans s’interroger sur la responsabilité pénale de leurs parents”, a souligné le magistrat. Selon lui, “certaines familles ont basculé dans leur globalité dans la délinquance”.

Les quinze suspects, mis en examen pour “tentative d’assassinat, association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants et non justification de ressources”, avaient été interpellés lundi lors d’une opération menée par la police judiciaire et la sûreté départementale de Besançon. “Ce coup de filet a été déterminant dans l’avancée de l’enquête” portant sur “tous les coups de feu tirés du 21 novembre 2019 au 6 mars 2020 à Planoise”, quartier dit de reconquête républicaine de 18 000 habitants en proie à “une guerre de clans entre deux équipes qui se disputent un territoire de revente de produits stupéfiants”, a déclaré Étienne Manteaux.

Trois individus d’origine parisienne ont été retrouvés avec une arme de poing et des munitions 9 millimètres,  omparables à celles utilisées pour abattre dimanche soir un homme de 23 ans à Besançon. “Il pourrait s’agir des auteurs” de cet assassinat qui a également fait un blessé, mais ce n’est qu’une “piste de travail”, a noté le procureur. Selon le magistrat, “l’une des explications du drame que vit la population à Planoise, c’est qu’une des équipes rivales a fait appel à des individus extérieurs au quartier : ils ne sont nullement concernés par l’émoi de la population parce qu’ils n’ont ni parents, ni frères, ni proches dans ce quartier”.

Quelque trois kilos d’héroïne, un kilo de cocaïne, des munitions létales et des presses pour confectionner la drogue ont par ailleurs été saisis, a ajouté Étienne Manteaux. Des armes, 25 000 euros en petites coupures et une voiture volée en région parisienne, contenant un gyrophare, des gilets pare-balles et des brassards police ont aussi été retrouvés.

D’après certains témoignages, “les patrons des points de deal sont des négriers, ce sont des esclavagistes violents, sans considération pour la vie de leurs congénères”, a analysé Magali Caillat, directrice interrégionale de la police judiciaire de Dijon.

Nos derniers articles

Luxeuil : les pilotes de la BA 116 au cœur de la tension avec la Russie

Les pilotes des Mirages 2000-5F de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur multiplient, ces derniers jours, les interceptions d’avions russes qui survolent l’espace aérien des pays baltes, où ils assurent une mission de police de l’air au nom de l’Otan. La tension y est forte.

Ventes automobiles : le meilleur mois de février enregistré depuis le covid-19

Le marché automobile français a réalisé son meilleur mois de février depuis le début de la crise sanitaire, en hausse de 13% sur un an, le groupe Stellantis en profitant davantage que ses concurrents, selon des statistiques publiées vendredi.

FC Sochaux : le match des Socios avec le maillot collector prévu le 9 mars

Le football populaire sera à l’honneur le samedi 9 mars, au stade Bonal. À l’occasion du « match des Socios », le FC Sochaux-Montbéliard arborera le maillot collector sur lequel apparaît les 11 000 participants à la levée de fonds de l’été 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal