Le Trois –

PUB

Fin de vie : Alain Cocq renonce une nouvelle fois à tous soins

Alain Cocq, grièvement atteint d'une maladie orpheline incurable, a annoncé vendredi qu'il avait essuyé un refus de l'Élysée dans sa demande à l'aider à mourir et qu'il mettait donc en oeuvre sa décision de cesser tout traitement dès ce vendredi soir.
Ville de Dijon, préfecture de Bourgogne-Franche-Comté.

Plus d’un mois après une première tentative avortée, Alain Cocq, militant de la fin de vie “digne” atteint d’une maladie incurable, a une nouvelle fois renoncé, lundi, à tous soins, alimentation et hydratation.

(AFP)

Plus d’un mois après une première tentative avortée, Alain Cocq, militant de la fin de vie “digne” atteint d’une maladie incurable, a une nouvelle fois renoncé, lundi, à tous soins, alimentation et hydratation.

“Cette fois-ci, j’irai jusqu’au bout”, a-t-il déclaré à l’AFP en référence à sa première tentative, le 5 septembre. Ce jour-là, M. Cocq avait commencé à se laisser mourir mais plusieurs jours de souffrances qu’il disait “insupportables” avaient entraîné son hospitalisation et la reprise de son traitement. L’hôpital “m’a proposé de soulager mes douleurs, ce que j’ai accepté: il y a eu un quiproquo car eux ont compris qu’il fallait reprendre l’hydratation et l’alimentation”, avait expliqué samedi M. Cocq dans une intervention par visio-conférence à l’assemblée générale de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD), qui s’est tenue à Dijon. “Cette fois-ci, c’est clair: je me suis fait aider d’un avocat pour signifier par courrier au Samu et à l’hôpital” de me laisser mourir, avait précisé M. Cocq.

L’avocat en question est François Lambert, neveu de Vincent Lambert, un infirmier en état végétatif décédé en juillet 2019 après une sédation profonde voulue par son épouse et François mais à laquelle ses parents se sont opposés. Dans une lettre listant ses dernières volontés, écrite avec l’aide de M. Lambert, M. Cocq affirme “clairement et solennellement: si je demande de l’aide à tel ou tel moment au monde médical, cela ne voudra aucunement dire que je veux vivre”. “Cela voudra dire que je ne peux plus tenir face à la souffrance et que je veux bénéficier d’une sédation profonde et continue”, poursuit M. Cocq.

Interrogé par l’AFP, M. Lambert a estimé que, “selon lui”, cette lettre empêchait toute autre intervention que la sédation profonde. “J’espère que, cette fois-ci, il n’y aura pas débat“, a ajouté l’avocat. M. Cocq a ajouté qu’il renonçait cette fois-ci à retransmettre en direct son agonie sur sa page Facebook ou un autre site. La plateforme internet avait bloqué le 5 septembre la diffusion en vidéo de son agonie après seulement quelques heures de direct.

Nos derniers articles

Jeux olympiques : Montbéliard derrière l’escrimeuse Éva Lacheray

L’escrimeuse originaire de Montbéliard, Éva Lacheray, vient de se qualifier pour les Jeux olympiques. Et la cité des Princes est derrière elle.

Nord Franche-Comté : une unité mobile de télémédecine pour faciliter l’accès à un généraliste

Des unités mobiles de télémédecine en soins programmés sont déployées dans le nord Franche-Comté. Elles doivent faciliter l’accès à un médecin généraliste.

Ça “dé-bloch” complètement à Pays de Montbéliard Agglomération !

L’élection comme député de Matthieu Bloch, avec l’étiquette LR-RN, crée des remous au sein de Pays de Montbéliard Agglomération. Les silences de l’exécutif suscitent l’exaspération, alors que des élus, de droite comme de gauche, indiquent qu’ils ne veulent pas collaborer avec le nouveau parlementaire.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts