Le Trois –

Doubs : la mère avait drogué ses fillettes avant de les tuer et de se suicider

L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de gendarmerie de Saint-Claude. (Illustration - Le Trois)
En novembre dernier, les corps sans vie de cette femme, âgée de 51 ans, et de ses deux enfants, qui allaient avoir sept ans, avaient été découverts au domicile familial de Grand'Combe-Châteleu. | ©Stellantis
Les deux fillettes, âgées de six ans, retrouvées mortes en novembre à leur domicile près de Pontarlier dans le Doubs, avaient été droguées par leur mère qui les a ensuite étouffées dans leur sommeil avant de se donner la mort, a annoncé jeudi le procureur de la République de Besançon.

(AFP)

“Les résultats d’examens toxicologiques pratiqués sur les corps ont démontré que les deux enfants avaient été droguées avant d’être” tuées “par asphyxie”, a indiqué à l’AFP Étienne Manteaux, confirmant une information de l’Est Républicain. “Les jumelles ont subi une soumission chimique d’anxiolytiques et d’antidépresseurs à des doses d’adulte. Ce qui les a manifestement plongées dans un état de conscience altéré”, a précisé le magistrat. “Et le scénario le plus probable est que la mère a fait ingérer ce cocktail médicamenteux à ses enfants à la fin du repas. Ce qui les a plongées dans un sommeil profond” et lui aurait “permis de les étouffer par la suite”. Pour le procureur de la République, “le fait que la mère ne présente aucun signe de soumission chimique confirme pleinement qu’elle est l’auteur de l’assassinat de ses deux filles”.

En novembre dernier, les corps sans vie de cette femme, âgée de 51 ans, et de ses deux enfants, qui allaient avoir sept ans, avaient été découverts au domicile familial de Grand’Combe-Châteleu, commune jouxtant la frontière suisse. Les secours avait découvert le corps de la mère à l’aplomb d’une poutre à laquelle avait été accroché un câble électrique qui s’était rompu. Les enquêteurs avaient relevé que la victime avait les voies respiratoires obstruées par du ruban adhésif, ce qui avait entraîné son asphyxie lente.

Les deux enfants, habillées de façon soignée, étaient couchées dans le lit de la mère, sous une couverture. Leur autopsie avait fait apparaître des décès par asphyxie. La maison dans laquelle se sont produits les faits avait été acquise par le couple, séparé depuis 2021. Une séparation vécue douloureusement par la mère, selon M. Manteaux. Cette dernière avait fait l’objet d’un rappel à la loi à la suite de messages malveillants envoyés au père après leur séparation. Le couple avait introduit une procédure de divorce. L’extinction de l’action publique, liée au décès de la mère, a été notifiée fin décembre au père des enfants.

Nos derniers articles

L’heure du grand ménage

Le retour de la belle saison est pour beaucoup l'occasion de nettoyer son foyer de fond en comble. En effet, après les mois d'hiver, pendant lesquels les logements ont tendance à être fermés et moins aérés, le printemps est le moment idéal pour ouvrir grand les fenêtres, aérer les pièces et procéder à un nettoyage en profondeur pour éliminer la poussière accumulée, les toiles d'araignées et autres résidus.

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts