Le Trois –

Besançon: deux mineurs mis en examen pour avoir blessé un adolescent jeudi

Justice
Justice

Un adolescent a été blessé par arme blanche jeudi dans le tramway de Besançon. Un « conflit entre gamins », selon les enquêteurs, et non un phénomène de bandes.

(AFP)

Un adolescent a été blessé par arme blanche jeudi dans le tramway de Besançon. Un “conflit entre gamins”, selon les enquêteurs, et non un phénomène de bandes.

Deux mineurs âgés de 15 ans ont été mis en examen pour avoir blessé avec une arme blanche un adolescent jeudi dans un tramway à Besançon lors d’une altercation considérée comme étrangère à un phénomène de bandes, a-t-on appris dimanche auprès du parquet.
Au total, quatre mineurs avaient été placés en garde à vue après les faits.
Présentés samedi à un juge des enfants, deux d’entre eux, “a priori impliqués pour les coups de couteau”, ont été mis en examen pour “violences aggravées par trois circonstances, réunion, arme, et (faits commis) dans un transport collectif” avant d’être placés “sous contrôles judiciaire strict”, selon le parquet de Besançon. Le juge des enfants a également décidé des “mesures éducatives strictes” à leur encontre, a-t-on ajouté de même source.
Un troisième, âgé de 16 ans, sera convoqué ultérieurement devant un juge des enfants et le quatrième, âgé de 14 ans, a été mis “hors de cause”, a-t-on précisé.

Aucun ne reconnaît le coup de couteau

“Ce n’est pas une histoire de bandes rivales, on n’est pas du tout dans ce type de problématique”, a insisté le parquet de Besançon, alors que plusieurs rixes meurtrières entre jeunes ont émaillé l’actualité en France depuis le début de l’année. Les faits relèvent plutôt d’un “conflit entre (…) gamins” que d’un affrontement entre bandes, a abondé une source policière, selon laquelle les agresseurs présumés, tout comme la victime, sont déjà connus de la justice pour des faits de violence.
Lors de leur garde à vue, les mineurs ont concédé avoir donné des coups de poing et de pied à la victime, mais aucun des suspects n’a reconnu le coup de couteau, selon cette même source.
La victime, dont l’âge n’a pas été précisé, avait été transportée à l’hôpital de Besançon, sans que ses jours ne soient en danger, avait précisé jeudi une source policière.
Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, le jeune homme aurait eu une altercation avec un groupe d’individus jeudi après-midi en sortant du lycée dans un tramway circulant au centre-ville de Besançon.
Dans un communiqué, les élus LR d’opposition du conseil municipal de Besançon s’étaient émus de cette agression, réclamant à la majorité de gauche, dirigée par l’écologiste Anne Vignot, “des mesures concrètes pour enrayer la spirale de la violence”.

Nos derniers articles

L’heure du grand ménage

Le retour de la belle saison est pour beaucoup l'occasion de nettoyer son foyer de fond en comble. En effet, après les mois d'hiver, pendant lesquels les logements ont tendance à être fermés et moins aérés, le printemps est le moment idéal pour ouvrir grand les fenêtres, aérer les pièces et procéder à un nettoyage en profondeur pour éliminer la poussière accumulée, les toiles d'araignées et autres résidus.

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts