Le Trois –

PUB

Besançon: cinq ans de prison pour avoir foncé en scooter sur un policier

Commissariat de la police nationale, à Belfort (TQ)
Commissariat de la police nationale, à Belfort (TQ)

Le jeune homme condamné en comparution immédiate devra également purger une peine de 13 mois de prison correspondant à des condamnations antérieures.

(AFP)

Le jeune homme condamné en comparution immédiate devra également purger une peine de 13 mois de prison correspondant à des condamnations antérieures.

“C’est la chronique d’un désastre annoncé”: un jeune homme de 20 ans a été condamné à cinq ans de prison ferme mercredi à Besançon pour avoir délibérément foncé et percuté un policier qui intervenait pour faire stopper un rodéo urbain. A l’issue de la comparution immédiate, le tribunal correctionnel a intégralement suivi les réquisitions du procureur Etienne Manteaux. La condamnation a été assortie d’une interdiction de séjour dans le Doubs de trois ans à l’issue de l’emprisonnement. Son avocate Me Emine Erdem a dénoncé un peine “absolument excessive” pour un jeune de 20 ans auquel “on met tout sur le dos pour faire un exemple”.
Jogging et cheveux bouclés aux épaules, le prévenu a répondu aux questions du tribunal avec désinvolture, tenant parfois tête à la juge qui l’interrogeait. Que sait-il des deux individus qui ont foncé sur un policier intervenant dans la nuit de jeudi à vendredi pour calmer un énième rodéo urbain dans le quartier Saint-Claude de Besançon ? “J’étais chez moi, je ne sais rien et je ne veux pas le savoir parce que c’est pas mon problème”, répond-il.
Que pense-t-il de ce policier de 38 ans de la brigade anti-criminalité (Bac), grand sportif, au genoux “pulvérisé” ? “Je suis désolé pour lui, mais j’y suis pour rien”, affirme-t-il. Pourtant, outre son empreinte digitale retrouvée sur le scooter, les policiers et des témoins l’ont formellement identifié comme étant le conducteur du deux-roues qui roulait sans casque, à visage découvert.
Son passager présumé, un jeune de 17 ans, avait tiré des mortiers d’artifice sur les policiers. Mineur, il n’a pas été jugé en comparution immédiate, mais mis en examen et placé en détention provisoire.
Le procureur a dénoncé la “prise de pouvoir de ces jeunes dans l’espace public” où ils “s’enivrent de rodéo, pour s’approprier la rue en signifiant à tous les habitants du quartier qu’ils sont chez eux”.
“Les riverains de ce quartier sont exaspérés, désespérés” par ces nuisances, souligne le magistrat, alors que trois d’entre eux ont été violemment “rossés”, l’un ayant eu la mâchoire brisée, en tentant de discuter avec les jeunes pour mettre un terme à ce phénomène.
Pour l’avocate des policiers, le prévenu “est un individus qui se moque de la vie humaine” et “des policiers qui viennent en aide aux habitants du quartier”.
Déjà condamné à neuf reprises, le jeune devra également purger une peine de 13 mois de prison correspondant à des condamnations antérieures mises à exécution.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : plus de deux mois de chômage pour les salariés

La CGT alerte. Peugeot Motocycles, à Mandeure, annonce plusieurs semaines d’arrêt complet de la production à la fin de l’été pour écouler les stocks de véhicules.

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts