Le Trois –

PUB

Belfort : un congrès pour apprendre à se protéger et réagir face aux cyberattaques

Le congrès aura lieu à la chambre de commerce et d'industrie du Territoire de Belfort. | ©Le Trois
Les 28 et 29 mars se tiendront des conférences à la chambre de commerce et d’industrie de Belfort pour apprendre aux entreprises à se prémunir et à réagir face aux cyberattaques. Décryptage avec les acteurs du congrès.

« Nous sommes à la pointe sur ce secteur », expose Christian Arbez, directeur général de la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Les 28 et 29 mars, la CCI du Territoire de Belfort propose un « Cap cyber ». Un événement dédié à la cybersécurité, à l’intelligence artificielle et aux objets connectés. En partenariat avec l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) et l’institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), elle relance ce grand rendez-vous, sur deux jours, pour apprendre aux entreprises à se prémunir des risques face à de telles attaques.

Si le sujet est tellement important, confie Fabien Hazebroucq, élu référent sur le numérique et la cybersécurité et cofondateur de Trinaps, c’est parce que « le nombre d’attaques rencontre une accélération » et que « l’accès pour acheter des attaques est de plus en plus simple ». Mais aussi, qu’avec le contexte international, « la France est de plus en plus ciblée ». 

Comme les autres années, le congrès veut insister sur le fait que les attaques peuvent arriver à tout le monde. Plus que « peuvent », elles arriveront à tout le monde, selon eux. La question est de savoir quand. 

Le but de cette rencontre, fondée sur plusieurs conférences gratuites,  est de rendre cette réalité concrète pour les entreprises à partir de témoignages de collègues qui en ont été victimes, de compagnies d’assurances et de spécialistes de la question. Cette grande conférence va permettre aux entreprises de récupérer une liste de contacts utiles en cas de problèmes de ce type (Cnil, gendarmerie, DGSI) 

  « Aujourd’hui, notre but n’est plus de sensibiliser à la menace. Mais de créer un accompagnement, de trouver les bons contacts, de se tisser un réseau. » Les organisateurs comptent notamment sur la présence de plusieurs entreprises locales comme Lisi, « grand groupe qui s’est sensibilisé sur la question ». 

Une filière cybersécurité à l’IUT

Le congrès s’appuie notamment sur la filière cybersécurité de l’IUT nord Franche-Comté. Les étudiants  viendront participer à un challenge nommé « Capture the flag ». Un exercice de cybersécurité, conçu pour tester les compétences en pénétration des systèmes et en protection des réseaux. Il se déroulera en direct sous les yeux des visiteurs. Ceux-ci auront l’opportunité unique de défier les étudiants qui réaliseront ces démonstrations en temps réel, offrant ainsi une expérience immersive. « Cela aura un côté immersif, une manière ludique de montrer comment cela se passe », détaillent les organisateurs.  « Ce sont des élèves qui vont être embauchables cette année », expose Christian Arbez. 

Ils rencontreront le public présent, composé de collectivités, d’entreprises, et de quelques curieux. Et qui pourraient être intéressé par leur profil pour parfaire la sécurité de leur système. 

La cible de cet événement : à peu près tout le monde. Mais surtout, les petites entreprises et les collectivités, qui ont souvent plus de mal à se protéger. Le congrès s’adapte à tous les niveaux. Que ce soit pour une première approche, ou « pour les aider à voir les problématiques de demain », expose Alain Albizati, président de la chambre de commerce et d’industrie. 

Nos derniers articles

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Dupont de Ligonnès: le signalement dans le Doubs ne correspond pas

L'ADN analysé dans le Doubs après un signalement en mars ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour un quintuple homicide en 2011, a indiqué lundi le parquet de Nantes.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts