Le Trois –

PUB

Belfort : prison avec sursis requise contre un policier accusé d’avoir tracé une croix gammée sur un toit

Tribunal de Belfort / palais justice / tribunal judiciaire
Tribunal de Belfort / palais justice / tribunal judiciaire

Le procureur de Belfort a requis mercredi huit mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre d’un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert.

(AFP)

Le procureur de Belfort a requis mercredi huit mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre d’un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert.

Le tribunal correctionnel de Belfort rendra sa décision le 7 juillet à 8 h 30. Le prévenu est poursuivi pour “apologie de crimes contre l’humanité”. Le policier conteste formellement les faits qui lui sont reprochés .”Je ne suis pas nazi et je ne dessine pas de croix gammée (…) je ne partage pas ces idées-là, je les combats”, a-t-il affirmé devant les juges. Il n’a toutefois pu expliquer comment et par qui une croix gammée de deux mètres sur deux avait été tracée sur ce toit.

Le symbole nazi a été signalé à la gendarmerie par un voisin le 3 mai. L’occupant des lieux et son fils policier venaient de restaurer eux-même la toiture, à deux mètres du sol. Pour le procureur de Belfort, Éric Plantier, celui qui a tracé cette croix gammée est “nécessairement la personne qui a manipulé les tuiles”. Or, “personne d’autre n’est intervenu sur ce toit”, souligne-t-il. Il est “improbable que ce soit le fruit du hasard” et il est “rigoureusement impossible” que quelqu’un ait changé la place des tuiles pendant les quatre heures séparant la fin de la réfection de la toiture et la découverte du symbole nazi par un voisin, estime-t-il.

"l'exemplarité est attendue d'un fonctionnaire de police",

Il s’agit de “faits d’une grande gravité”, alors que “l’exemplarité est attendue d’un fonctionnaire de police”, a ajouté le magistrat. “On ne s’invente pas nazi du jour au lendemain, on s’est trompé de cible dans ce dossier”, a répliqué l’avocat du policier, Me Alain Dreyfus-Schmidt, qui a égrené les dizaines de témoignages recueillis en faveur de son client et attesté qu’il n’avait jamais tenu de propos racistes ou antisémites. “Vous ne pouvez pas être absolument certain que le hasard n’ait pas dessiné cette croix gammée, comme vous ne pouvez pas être absolument certains qu’un tiers ne soit pas intervenu”, a-t-il fait valoir, en plaidant la relaxe “au bénéfice du doute”.

Le policier, responsable régional du syndicat UNSA, et dont le grand-père a été prisonnier de guerre en Allemagne, a envisagé qu’il s’agisse d’un acte de malveillance. “L’intervention d’un tiers ? Ca paraît inconcevable”, a balayé Me Robin, l’avocat de l’association Maisons des potes, seule partie civile dans ce dossier.

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts